Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 19:33
Cette vidéo fait un carton outre Atlantique. Bon visionnage.

PS: je pars pour ibiza ce jour donc risque de ne pas y avoir beaucoup de post jusque mon retour

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 17:35

Les militants socialistes ont reçu la semaine dernière la première série des contributions, première phase du congrès socialiste de Reims : il s'agit des contributions générales.

21 contributions générales décrivent les orientations qu'elles souhaitent voir adopter par le parti pour les années à venir. Elles traitent de sujets divers qui vont du pouvoir d'achat à la réformes des institutions internationales, des évolutions sociales et sociétales, de la définition du socialisme au 21ème siècle et bien entendu de la rénovation du PS français.

Le travail des militants a commencé, parfois en section pour celles qui se sont réunies avant la trêve estivale, ou plus souvent dans le foyer de chaque militant où ils ont commencé la lecture des contributions et esquissé des premières analyses.

Je vous conseille deux blogs de militants qui livrent une analyse très poussée des contributions:
Mon petit grain de sel et plus particulièrement celui de Hugues Bernard alias Nucnuc, un blog plus qu'intéressant.

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 09:05

"Etre de gauche, c’est être un homme en colère" disait Léon Blum, je crois que mon réel engagement à gauche date des années 93 et 94 où la lenteur des réactions internationales face aux barbarismes des conflits en ex-Yougoslavie m'avait profondément choqué.

Quelques années plus tard, le conflit pas encore terminé, j'avais participé à plusieurs représentations du "dictionnaire de la Vie" (Zarina khan), une pièce sur l'absurdité de la guerre écrite par de jeunes croates, serbes et bosniaques sous le bombardement de Sarayevo avec qui j'ai eu le privilège de jouer et les fonds récoltés ont servi à financer des initiatives maintenant le lien entre ces trois peuples.

Aujourd'hui, c'est une immense joie de savoir Karadzic arrêté. Non seulement parce que justice doit être rendue mais aussi parce que c'est un symbole que le nouveau gouvernement de la république serbe en livrant Karadzic reconnait pleinement les crimes contre l'humanité perpétré il y a maintenant 13 ans et commence à collaborer pleinement avec le tribunal de La Haye. Reste encore Goran Hadzic et Ratko Mladic qui sont toujours en "fuite".


Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 13:58

Plus de 36 000 signatures à ce jour pour le retrait du fichage EDVIGE. Si vous n'avez pas encore signer la pétition, n'hésiter pas à aller sur le lien ci dessus. La mobilisation du plus grand nombre est nécessaire. Le texte de la pétition est joint ci dessous.


SIGNER L’APPEL
- Voir les signataires

Sans débat public préalable, le gouvernement, par un décret publié au Journal officiel du 1er juillet 2008, a considérablement accru les capacités de fichage de nos concitoyens. Ce fichage sera assuré, à l’avenir, par la Direction centrale de la sécurité publique (fusion des Renseignements Généraux et de la DST).

A cette fin, un nouveau fichier policier sera mis en place sous le nom d’EDVIGE (Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale). Il recensera, de manière systématique et généralisée, toute personne « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». Sans exception, toutes les personnes engagées dans la vie de la cité sont donc visées.

En outre, ce fichage vise à permettre la collecte de renseignements identitaires sur les « suspects » (personne mais également groupe) simplement considérés, par la police, comme susceptibles, à l’avenir et de manière totalement hypothétique, de porter atteinte à « l’ordre public ».

Il permettra de compiler toutes les notes de renseignements telles que : état civil, photographie mais aussi fréquentations, comportement, déplacements, appartenance ethnique, vie sexuelle, opinions politiques, philosophiques, religieuses, appartenances syndicales et associatives …

La police sera autorisée à consulter ce fichier en cas d’enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois.

Les mineurs ne seront pas épargnés puisque fait sans précédent dans notre République et particulièrement choquant, leur fichage sera autorisé dès l’âge de 13 ans et cela sans qu’aucune infraction n’ait été commise et sur la seule base de leur dangerosité présumée.

Cette initiative gouvernementale, porteuse à l’évidence de nombreuses dérives, s’inscrit résolument dans le cadre de la mise en place d’une politique sécuritaire ouvertement revendiquée.

Le gouvernement est passé outre aux réserves émises par la Commission nationale Informatique et Libertés concernant ce fichier qui, dès sa parution, a suscité les plus vives réprobations de multiples organisations associatives, syndicales et politiques.

C’est pourquoi les organisations et les personnes signataires de cet appel :

  • exigent le retrait du décret autorisant la mise en place du fichier EDVIGE qui institue un niveau de surveillance des citoyens totalement disproportionné et incompatible avec une conception digne de ce nom de l’état de droit,
  • sollicitent le soutien et la signature de tous nos concitoyens et de toutes les organisations attachées aux libertés publiques, au respect de la vie privée et des droits de l’enfant,
  • s’engagent à se constituer, dès le mois de septembre 2008, sous forme de Collectif afin de prendre toute initiative utile visant à obtenir des pouvoirs publics qu’ils renoncent à la mise en place du fichier EDVIGE.

 Les collectifs, associations, syndicat et partis peuvent apporter leur soutien et leur signature en écrivant à contact@nonaedvige.ras.eu.org

 

 

 

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 20:03
























Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Voyages
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 11:37
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 09:23

Je vous propose un texte de Jean-Christophe Cambadélis que j'ai trouvé très pertinent et dont je partage quasiment tous les propos. A vous de juger...

Charte pour le renouveau

La France a espéré. Elle s’est mise à douter. Elle est inquiète.

 Un pays sans ressort, démobilisé par une politique du « toujours moins ». Un Président de la République « touche à tout » qui déstabilise tout et ne règle rien. Nicolas Sarkozy, après avoir tout promis, beaucoup annoncé, n’a que de piètres résultats.

Un pouvoir d’achat chaque jour plus rabougrit. Des prix chaque jour plus élevés. Les difficultés à se loger, à travailler dans la stabilité, une précarité qui galope, une école au seuil de la rupture, une croissance faible, une politique écologiste en trompe-l’œil. Les discriminations s’accentuent, les inégalités s’accroissent, les collectivités locales sont étranglées. Quant à l’insécurité, elle a quitté la Une des journaux mais elle est toujours présente dans les rues. Et puis un Président de la République, satisfait, qui provoque inutilement les grévistes avant de s’attaquer férocement au Code du travail.

Lentement la colère des français monte face à un quotidien de plus en plus difficile et un avenir sans visibilité.

La France se tourne vers la gauche. Les Français voudraient trouver une alternative visible, simple et claire.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le PS et la gauche peinent à défricher un nouveau chemin.

Empêtrés dans les querelles d’hier, impuissantés par celles de demain, le PS et la gauche ne trouvent pas le ton juste entre préjuger d’hier et renoncement à demain.

Les couches moyennes se paupérisent, les salariés se précarisent, les exclus le sont chaque jour un peu plus, chacun galère comme il peut. La gauche, elle, semble rater le rendez-vous de l’espoir.

Le PS a besoin d’une nouvelle donne, d’un nouveau souffle, de perspectives nouvelles.

Le congrès du principal parti de la gauche, le PS, peut être une chance mais on sombre pour l’instant dans la fragmentation : 21 contributions générales, ce n’est pas le meilleur signe de bonne santé. Le PS consume son énergie dans un jeu de « Rubiscub » improbable pour des lendemains incertains. Il est urgent de travailler à la recomposition du PS. Il est nécessaire de bâtir une nouvelle majorité pour imposer le renouveau.

Le PS ne peut s’embarrasser de faux débats. Parti de gouvernement, il sait que l’on ne peut distribuer que si l’on produit. Il sait ainsi que la dette est l’ennemie de la redistribution. Il est unanime pour travailler à l’égalité réelle. Il est unanime pour le développement durable. Il a, dans la mondialisation, obligatoirement l’Europe comme cœur de son projet.

Mais la vraie question qui doit requérir son imagination est la nouvelle question sociale. Les vrais défis sont ceux de la nouvelle phase de la mondialisation : la crise financière, la crise énergétique, la crise alimentaire.

La gauche ne peut reconstruire son dessein que si elle mobilise son énergie sur les réponses à ces questions. Le PS n’est pas un parti comme les autres. Son but n’est pas le pouvoir présidentiel pour le pouvoir mais la domestication écologique et sociale de l’économie de marché.

Le but du congrès ne peut être donc la désignation du candidat à l’élection présidentielle, ni la reconduction des mêmes équipes. Il faut changer ! Il faut muter !

A problèmes nouveaux, majorité nouvelle mais aussi modes de travail renouvelés.

Le PS a besoin d’une grande mutation pour bâtir l’alternative et réunir les gauches. Il ne peut en rester à l’immobilisme délétère et à la présidentialisation mortifère.

Pour cela il faut bâtir une nouvelle majorité du PS autour d’idées simples :

 

Face à la présidentialisation :

> Des primaires organisées par le PS.

 

Face à l’immobilisme :

> Des réponses claires aux Français, tranchées par les adhérents en conventions thématiques.

> La préparation du nouveau programme commun de la gauche.

> La perspective du parti de toute la gauche.

 

Face à la reconduction des mêmes équipes :

> Une nouvelle gouvernance du PS rajeunit et solidaire, ramassée.

> Un leadership de travail : travailler les réponses, travailler avec les acteurs sociaux, travailler avec nos partenaires.

> Une nouvelle animation nationale du parti : retour des responsables au militantisme de terrain, meetings, réunions, débats, campagnes nationales.

> Un nouveau parlement du parti, votant sur le rapport d’activités, le rapport financier et l’orientation. Un nouveau parlement qui ait la maîtrise, le contrôle et l’impulsion de la vie collective des socialistes.

A lire dans la presse:
Libé : Cambadélis appelle à «recomposer» le «grand bazar» du PS

Les echos : Cambadélis veut lutter contre la « décomposition » du PS

Le Figaro : Cambadélis veut tourner la page Hollande au PS

20 minutes : Cambadélis: «Que les présidentiables nous laissent bosser»

 

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 14:43




Je vous avez parlé de cet appel il y a quelques temps (voir article). Sur le blog de cet appel, il est indiqué que 1366 signatures ont été enregistrées (est-ce remis à jour ???), c'est très loin des 55000 signatures nécessaires. En regardant les signatures de plus près, on peut se féliciter que le Finistère arrive largement en tête des signataires si on exclut la fédération de Paris qui compte 150 signataires de plus (pour un effectif 14 fois à 28 fois celui du Finistère). Les grosses fédérations du Nord-Pas de Calais-Bouche du Rhône-Hérault réunies n'arrivent pas au quart des signataires de notre département. Doit on en conclure que les adhérents de ces fédérations n'y sont pas favorables ou tout simplement qu'ils n'ont pas eu l'information...

Quoi qu'il en soit cette très faible mobilisation est fortement regrettable et nuit à la rénovation nécessaire de notre parti. Tout ça sous couvert que le chiffre indiqué sur le site soit exact et mis à jour régulièrement.

A noter que Pierre Moscovici, Martine Aubry et Bertrand Delanoe sont signataires de cet appel. Espérons que dans les (ou la, on n'est jamais trop prudent) qu'ils signeront, on pourra lire leur engagement dans ce combat...

A suivre

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 00:10
Voici une petite vidéo de photos faites le 14 juillet en rade de Brest et sur le site de Brest 2008. Vu que j'avais oublié mon appareil photos, c'est à partir de mon téléphone portable que les vues ont été prises. Qualité pas optimum mais cela relate assez bien la beauté du spectacle. Pour de superbes clichés, vous pouvez allez voir le site de l'albatros (sylvain) ou encore mieux celui de ses vues


Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Voyages
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 17:00

Hier, la section socialiste de Quimper a organisé un débat sur les contributions en vue du congrès de Reims à l’automne prochain. 5 des 21 contributions ont été présentées.

 

Quelques constats sur ce débat :

 

-          Premier constat : évident mais c’est bien de le rappeler, il y a énormément de points d’accord entre tous, sur le fond des sujets et ce qui nous rassemble surpasse ce qui nous divise.

-          Première déduction : La preuve étant faite qu’on est d’accord sur beaucoup de chose, pourquoi alors hésiter à éclaircir les points de désaccord, le risque de fracture du parti étant, il me semble, plus une chimère ou un prétexte pour ne pas s’engager dans ce chemin de clarification. Alors débattons !

-          Deuxième constat : les plus grands points de désaccords concernent à mon avis 4 points et ce congrès doit clarifier ces points:

Le premier secrétaire doit-il dès maintenant être notre candidat à la présidentielle ?

Les alliances ? et notamment notre position vis-à-vis du modem,

L’organisation du parti,

L’Europe.

 

-Troisième constat : Je n’ai plus entendu la sacro sainte litanie du candidat ou de la contribution légitime au vu de la popularité ou de l’opinion. Cet argument qui a été utilisé et surutilisé dans la phase de la désignation de notre candidate à la présidentielle est bizarrement, même si c’est heureux, absent du débat. Ceux qui l’utilisaient ne le trouvent, peut être ou enfin, plus pertinent ou serait ce que le vent a tourné et qu’il ne sert plus leurs intérêts. Mystère !!!

 

-Enfin, ce qui est sur, c’est que les militants veulent que le PS soit plus audible et expose clairement ses positions. Ils veulent être au cœur des projets et que ceux-ci aboutissent à un projet ambitieux, crédible qui réponde à l’urgence sociale et qui contribue à une grande transformation sociale de notre société. Ils exigent que le parti parle enfin d’une seule voix.

 

Lors de cette réunion, j’ai présenté la contribution besoin de gauche, expliqué pourquoi nous n’étions pas favorables et même farouchement opposé à la présidentialisation du parti, notre attachement à organiser des primaires ouvert à tous les sympathisants de gauche, ce qui clarifie la question des alliances, notre volonté d’un réel parti de militants, des gens actifs et plus largement associés dans l’élaboration du projet, des camarades à qui le parti donne tous les moyens pour un travail collectif réussi (formation, convention …), qui ont les moyens de mettre en œuvre une véritable éducation populaire dans leur quartier, ville …

 

 

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article