Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 12:29

 

Je ne vais pas rajouter aux commentaires qui se multiplient depuis hier, je propose simplement de partager un billet de Sarah Proust, secrétaire nationale du PS que je trouve juste, à propos.

Retrouver tous les billets de Sarah sur http://www.sarahproust.fr

 

Cahuzac : face à sa triple indignité, méfions-nous de nous-mêmes

 

Bien sûr il y a la trahison, à l’égard de Hollande, du Gouvernement, des député(e)s, mais à l’égard de la presse et des Français surtout.

Bien sûr il y a le fond de l’affaire, un scandale, une fraude fiscale. Insupportable de la part de quiconque, impardonnable pour un politique, qui plus est lorsqu’il est ministre, plus encore puisque c’est le budget qu’il a eu en charge.

Bien sûr il y a l’affreux mensonge, proféré les « yeux dans les yeux », avec l’aplomb de l’indignation et la crânerie de l’innocence.

Cette triple indignité ne trouvera qu’un déversoir : l’aversion pour le politique. Déjà bien engagée, la défiance est le défi premier auquel sont confrontés les militants et les élus. Car avant même de faire valoir l’efficacité, la justesse et le bien-fondé de nos orientations, nous avons à convaincre non seulement de l’utilité de la politique, mais aussi de la probité de ceux qui s’y adonnent.

Je ne cherche pas à dresser un panégyrique des responsables politiques. L’exercice peut prendre l’aspect d’un entre-soi aveugle, d’une bénédiction inconditionnelle. Là n’est pas mon intention. Même si…

 

Ce n’est pas Cahuzac qui m’importe dans l’affaire Cahuzac. Ce n’est pas le monde politique, ses élus, ses militants qu’il nous faut sauver et préserver aujourd’hui. Il ne s’agit pas de sorts personnels, il s’agit du politique, dont les enjeux dépasseront toujours nos errements individuels.

Ne tombons pas dans l’écueil qui commence dès ce soir, à vouloir faire de Cahuzac un rejeton hideux depuis peu, quand hier il était encensé.

Ne cherchons pas à laver l’honneur de la politique par la virulence de nos attaques à l’égard de Cahuzac.

Ne nous acharnons pas à qualifier les faits et son auteur, et traitons les conséquences de la faute : une défiance, qui devient désaffection avant d’être dégoût.

Qui paiera la note ? La démocratie, la représentation parlementaire, le politique. Parlons donc de cela, de leur valeur, de leur fonction, de leur mérite aussi. Et parlons surtout à ceux qui se détournent de nous pour voir en l’extrême droite une source de probité.

Ce soir tout le monde est atterré car chacun sait combien nous porterons la responsabilité du mensonge.

Ce soir, tout le monde est atterré sauf quelques uns qui, à l’extrême droite, se frottent les mains. Ils parlent de démocratie, de république, de probité. Ils composent avec la première, abhorrent la deuxième et se sont toujours éloignés de la dernière. Avec calme et voracité, ils n’ont plus qu’à attendre les déçus. Et je pense à ces déçus qu’il nous faut convaincre, à nouveau, que la politique n’empêche pas l’affaire Cahuzac mais que l’affaire Cahuzac n’est pas le politique.

 

Sarah Proust

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires