Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 23:28
Jetons mémé dans les orties...

Cela faisait un petit moment que je n'avais parlé dans ce blog du socialisme du 21 ème siècle.

C'est vrai qu'après une déculotté, c'est la tradition au PS, on ressort les expressions du style "c'est le temps des quadras" ou des lionceaux, je vous laisse le choix, qu'il faut changer tout, raser tout, refaire tout mieux que tout le monde.

J'ai adhéré au Parti Socialiste un certain 22 avril 2002. Cet acte je ne l'ai pas fait en pensant qu'il était temps que des gens aussi inspirés que moi expliquent aux gardiens de la maison ce qu'ils n'avaient pas compris, je l'ai fait justement pour les raisons inverses, parce que je respectais la voie qu'avait initié Lionel Jospin, vers un parti social démocrate français, avec ses particularités et que je voulais accompagner cette évolution.

Bien sur, j'aurai aimé et aimerai que le parti socialiste accélère sa modernisation, et surtout clarifie ses positions. Mais il ne s'agit pas de révolutionner le parti, juste de l'ancrer dans son temps, de confronter les orientations sans la sempiternelle rengaine de scission, cette hypothétique épée de Damoclès que l'on ressort par couardise.

Cela ne se fera pas par des incantations de renouveau, ni en pratiquant un jeunisme déplacé. Cela se fera par une reflexion collective, une clarification des positions, le rejet des consensus mous et des visions à court terme.

Nous devons redevenir un intellectuel collectif, un parti d'avant garde et nous abstenir de vouloir jouer aux super héros ou attendre l'homme ou la femme providentiel(le).

Je reste convaincu que ceci doit se faire en axant nos actions sur les bases des inégalités, lutter contre celles ci à la base, à leur genèse et ne pas se contenter de les réparer à postériori. C'est la base du socialisme, ne jamais renoncer à combattre les inégaliés de tout ordre et en priorité sociale.

Je suis certain que la gauche doit incarner plus encore la voie de l'émancipation et ceci en militant sans trainer des pieds pour une réelle égalité des droits: droits au mariage et à l'adoption pour tous sans discrimination d'orientation sexuelle, d'origine ou d'"identité nationale", droit à mourir dans la dignité, droit à ne pas se retrouver en situation de handicap, droit à la dignité pour tous qu'on soit clandestins, détenus... droit à la culture accessible à tous, l'offre culturelle comme service d'intérêt général et non comme un pan de l'économie...

Et l'internationalisme...

Et sur ces sujets et de nombreux autres les militants socialistes ont déja produit de nombreuses réflexions de qualité ces dernières années et continueront à en produire, ce qu'il nous faut aujourd'hui et dans les années à venir, c'est de les mettre en perspective, de clarifier et d'arrêter les positions, les choix, les orientations.

Et demain émergera le socialisme du réel, le socialisme de l'émancipation, le socialisme du progrès...le socialisme du XXIème siècle

Demain ! Changeons d'avenir...

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 23:28
Météocyclotymique...

J'ai autant besoin de soleil que certaines personnes sont avide de pouvoir et de flashes des photographes. Bon j'arrête de radoter sur Jack et parlons de mon coup de gueule qui sert à rien, simplement à me défouler : la météo.

C'est le sujet dont raffolent les français, il parait même qu'il devance les histoires de fourchette ou de sexe. Il faut dire qu'entre la canicule au sud et le mois de Toussaint que vivent les nordistes, il y a de quoi se trouver perdu.

Oui je sais, en comparaison des températures des 50 dernières années, nous ne sommes pas totalement déphasés de ce coté de la Loire. Mais comme en politique, on a l'habitude d'avoir la mémoire sélective et notre mode de vie contemporain nécessite sa dose de soleil, cet anti-stress naturel dans lequel sont tombés les corses (je plaisantes, je précise on sait jamais...). Aussi je réclame mon dû. Pas une canicule mais juste une petite semaine où je pourrai me balader sur la plage sans cirée ou pull.

Bon assez de baratin, une chanson vaut mieux que de longs discours.


Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 22:43
Histoire d'un éternel recommencement

Comme tous les jeudi, je suis rivé sur la TV pour suivre la saison 2 de Rome sur Canal +: la série la plus chère de l'histoire.

Outre les décors extraordinaires et le ton décalé de la série, je suis fasciné par la ressemblance de ces jeux de pouvoir sanguinaires avec notre monde contemporain. J'exagère, Jack Lang n'est pas Atia des Julii, Sarkozy n'est pas Marc Antoine et François Hollande, loin de Cicéron mais n'empêche le jeu semble le même, c'est effrayant lol...

Au lieu de bouillir d'une colère noire quand je vois les enfantillages et le jeu des égo qui animent les cercles socialistes parisiens et mellien de pouvoir,  je préfère en rire.

A la base, le travail se fait et même bien, les militants n'ont pas attendu ni les voix de la montagne, ni celle de Solférino pour continuer à réfléchir sur le fond, à défricher les voies vers plus de justice sociale, vers une société de l'émancipation de tous, de solidarité revendiquée et de progrès.

Ils n'ont pas non plus attendu la défaite du 6 mai pour continuer à réfléchir au socialisme du 21ème siècle, ou comment réinventer nos modes de pensée, notre rapport à la société et à la mondialisation, pour transformer durablement, réformer radicalement notre société vers plus de justice, d'humanisme. Travailler ensemble pour redonner tout leur sens aux valeurs fondamentales qui nous sont chères: Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité, Solidarité sans les galvauder ou les travestir, voilà notre moteur.

La réflexion est loin d'être terminée et nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés pour que l'on puisse changer notre avenir. Adhérer au parti socialiste si vous voulez que la gauche progresse et donne une autre image. La force de ce parti, c'est que ce sont les militants qui au final décident, si l'image du PS actuel vous dérange mais que vous avez le coeur à gauche, rejoignez nous et venez changer les choses.

Laissons les paons et paonnes fanfaronner à Paris
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 21:18
Un an après le 29 mai

Aujourd'hui, anniversaire de la victoire du non au traité constitutionnel européen en France. Je vous avouerai que même en ayant mis de l'eau dans mon vin, cette victoire me laisse un goût amer.

Ce traité était largement imparfait mais je reste convaincu que son adoption aurait été plus profitable que l'état dans lequel on est aujourd'hui. Le plan que Sarkozy est en train de concocter est la pire des solutions. Premièrement, elle bafoue la décision du peuple, pour moi pour tout nouveau traité, un référendum est nécessaire. Deuxièmement, c'est le renoncement à une Europe politique d'envergure, une Europe sociale et solidaire.

Depuis un an les analyses pour comprendre ce rejet s'accumulent, se contredisent et pourtant tout le beau monde politique s'accorde à dire qu'il a retenu les leçons de ce scrutin.

Mes amis défenseurs du non m'ont longuement expliqué ce rejet du TCE par le rejet des français du libéralisme et du capitalisme sauvage qui était en train de prendre prise sur nos sociétés occidentales et de la volonté réelle de construire un monde plus solidaire moins individualiste.

J'aurai bien voulu y croire. Même si je pense que beaucoup de citoyens ont voté non pour ces raisons, je reste aussi convaincu qu'ils n'étaient pas majoritaires et la nette victoire du champion du libéralisme français voire européen qu'est Nicolas Sarkozy.

Je suis au regret de dire que je n'ai aucune explication tangible pour ce vote non qui pourraient contredire l'une ou l'autre des analyses qui ont été faites. Mais je ne crois pas, ou ne veux pas croire, que ce vote résulte uniquement du rejet du gouvernement Raffarin ou d'un électorat zapping . Peut être doit on rechercher du côté de la quête vaine d'un absolu, du traité idéal, du monde parfait...

Ou peut être que les français ont besoin de clarté ou de clarification, de socle solide et réfléchi, qu'il ont assez de l'improvisation. Et autant le Traité pouvait paraitre opaque, incompréhensible, autant le projet de Nicolas Sarkozy leur est apparu comme limpide, transparent.

En un mot, clarification, un mot qui sonne comme un écho à toutes nos occasions manquées...

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 23:08
La bêtise humaine

L'actualité de ce jour ne prête pas à rire. Je suis écoeuré face à la bêtise humaine. Mes pensées vont au famille des victimes des attentats d'Alger et de Casablanca. Ces actes sont inexcusables et notre devoir est de résister contre la bêtise humaine en prônant la vie, en ne cédant jamais au repli sur soi, au communautarisme mais au contraire en continuant à donner de l'espoir, à lutter pour construire une société où les différences sont une chance et non un handicap.

Je n'ai jamais été fataliste et je hais plus que tout ce qui s'apparente au déterminisme (qu'il soit génétique, social, religieux ...), je crois en la force des hommes, non pas par leur constitution, leur hérédité ou leur appartenance à un clan mais bien par le courage de leurs convictions, pour changer les choses. C'est à chacun de s'ouvrir aux autres, de laisser le poids de ses préjugés, mettre en veille sans forcément les renier ses traditions.

Je crois à la politique, celle qui veut dessiner un monde meilleur, un avenir pour tous, utopiste tout en étant pragmatique. Je hais celle de ces apprentis sorciers, tel des roquets assoiffés de pouvoir, promettent tout et leur contraire, dressent les uns contre les autres et surfent sur les vagues populistes.

Désolé, ce post n'est ni construit ni suffisamment réfléchi mais j'avais besoin de dire mon écoeurement.



Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 21:01
Tabaccus Prohibitus : Vive le 21ème siècle.

Les journaux ne parlent que de ça depuis 2 jours. En boucle, à en devenir fada.

Tout autre approche dans la chronique de Marie Colmant à la matinale sur Canal+ qui m'a donné l'occasion de me réjouir de vivre au 21 ème siècle.

L'interdiction du Tabac ne date pas d'aujourd'hui puisque déjà en 1642, le pape Urbain VIII condamnait à l'excommunication toute personne prisant du tabac. D'aucun raconte que la raison était l'éternuement entraîné par le fait de priser et qu'éternuer procurerait un plaisir similaire à un orgasme. Bien entendu qui dit plaisir dit pêché.

En faisant une petite recherche sur internet, on peut découvrir que dès 1610 en Turquie, Mourad IV décrète que quiconque serait surpris fumant aurait le nez percé par un tuyau de pipe, puis le fumeur serait promené sur un âne avant que son successeur en arrive à la peine de mort pour les adepte du tabac.

Au même moment au Japon, les fumeurs sont condamnés à l'esclavage. En Russie, Michel Fedorovitch menace les fumeurs de 60 coups de bâton sur la plante des pieds puis le tsar Michel  à cause d'un incendie provoqué par l'imprudence d'un fumeur, interdit le tabac sous peine de bastonnade, puis de mort.

ETC...

Comme quoi, on manque vraiment d'imagination de nos jours...


Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 19:17
101 ans et un jour après, Ploërmel.

La loi de séparation de l'église et de l'état a été promulgué le 9 décembre 1905,il y a tout juste 101 ans, proposition du socialiste Aristide Briand, futur prix nobel de la paix en 1926.

Article 1er : «la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes...».

Article 2 : «La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte...»



Cette loi est un évènement fondateur de notre république, elle marque la fin d'un affrontement ancien entre les mouvances royalistes et catholiques et les républicains laïques.

La fin ? 

Cette loi est symbolique d'une certaine vision de la France, républicaine, tolérante, laïque et fraternelle. Quelques uns ont tenté à maintes reprises de l'ébranler mais jusqu'à présent une sorte de pacte républicain entre les forces progressistes de gauche et la droite républicaine avait réussi à en maintenir l'essence.

Aujourd'hui, elle est de nouveau menacée. Sous couvert de faux modernisme, certains tentent aujourd'hui de la vider peu à peu de son esprit.

Face à la montée en puissance des communautarismes et d'un certain sectarisme religieux, certains cèdent à la facilité et à un certain populisme. Encore un coup de Razmotte mais il est loin d'être le seul.

Cette loi n'a jamais été aussi adaptée à son époque, et a permis et permet de préserver une république éprise de liberté et de tolérance. C'est cette voie qu'il faut donner en exemple au monde et non pas tenter d'importer des méthodes qui ont montré au mieux que des résultats apparents superficiels masquant une aliénation de plus en plus grande des individus.

Je ne veux pas d'une république communautaire, répertoriant les gens selon leur religion, leur origine... Je ne veux pas d'une société moraliste, hypocrite et louant un âge d'or qui n'a jamais existé.

La liberté est un combat quotidien.

Demain, sera inauguré en plein espace public, une statue de Jean Paul II de 9 mètres à Ploërmel dans le Morbihan et ceci largement financé par la municipalité (socle et cérémonie pour un budget de 130 000 €) et donc par l'argent de la république et des citoyens. Un tel acte ne peut s'inscrire dans une république laïque.

Je respecte l'attachement de certains à ce pape, je conçois que dans des espaces privés, des statues, ou autres soit érigées en son souvenir, mais il est indécent et inadmissible d'imposer dans un espace public la statue d'un homme qui ne l'oublions pas est en partie responsable du désastre de la prévention anti-Sida dans les communautés catholiques notamment africaines en refusant l'usage du préservatif, de la contestation intolérable du droit à l'avortement...

Paul Anselin (maire UMP de Ploermel), réussira t il après demain à  restaurer la dîme et pourquoi pas après la gabelle, le droit de cuissage...

Encore une pierre jetée à la la laïcité, à la république, à notre modèle de société.


Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 00:07
Le poids des mots, le choc des photos

.

Sarkozy a un projet pour les enfants
envoyé par sarkophage


La France d'après
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 11:30
Quimper ville d'art et d'histoire ?

Samedi, je me suis enfin déplacé pour faire rectifier à la mairie l'orthographe de mon nom sur les listes électorales. Première bonne surprise, une file d'attente honorable de personnes jeunes et moins jeunes pour s'inscrire sur les listes électorales. Alors si ce n'est pas encore fait, vous avez jusqu'au 31 décembre pour vous inscrire, en plus c'est simple et rapide (un justificatif de domicile et une pièce d'identité).


A la sortie, un gros machin sorte de mouton, vache de métal sur de puissants verrins hydrauliques nous attendait. Il s'agit en fait d'une sculpture animée, structure de métal mouvante qui devait déambuler dans Quimper dans le cadre du Festival Théâtre à Tout Age qui se déroule en ce moment dans le finistère jusqu'au 20 décembre.


Cette animation a été interdite par la municipalité pour des raisons obscures de sécurité. Je ne suis pas au fait du dossier donc je parle uniquement sur la base d'éléments rapportés. Je trouve que c'est dommage, cela aurait pu contribuer à animer un peu Quimper, cette belle endormie.

Je trouve toujours exaspérant que cette ville aux atouts incroyables, avec son cadre magnifique soit si calme, si anesthésiée et ne remplisse plus son rôle de pôle d'attractivité de la Cornouaille. Une mission certaine de la proche municipalité sera de reveiller la ville en s'appuyant sur l'excellent réseau associatif quimpérois.



Je me suis rendu ensuite à l'exposition retrospective du Quartier qui propose un échantillonage intérressant des expositions d'art contemporain qui se sont déroulées dans ce centre depuis 16 ans. Fait sur le principe de réserve, cette collection "fictive" n'a pas de logique ni de cohérence mais se vit comme un espace de liberté pour l'imagination, de découverte à la limite de la chinerie. Je ne suis pas un expert d'arts contemporains, au contraire même, mais je suis toujours agréablement surpris des harmonies, de l'invitation aux voyages des oeuvres. A noter le fabuleux film sur une cérémonie indienne où les gens s'aspergent d'une multitude de couleur.










Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 22:56
Sanction ! ! !


Je ne suis pas un adepte de la répression, je crois en la présomption d'innocence. J'aimerais pouvoir croire aussi en une défense plausible face aux propos inacceptables de Georges Freche.

J'ai beau être parfois naïf mais là la couleuvre aura du mal à passer. Si j'en crois les échos de la presse, en plus de tenir des propos discriminatoires, ce haut dignitaire prend des postures de maître chanteur, je ne peux comprendre que ce personnage haut en couleur demeure au Parti Socialiste.

Comme je l'ai écrit au premier secrétaire François Hollande, une seule sanction peut être acceptable: l'exclusion claire et définitive. Après l'affaire des harkis, tout autre sanction serait une insulte à ceux qui luttent au quotidien pour un monde plus juste, pour une France sans discrimination.

Ne faisons pas comme à l'UMP, où Christian Vaneste n'a subit aucune sanction, défendons nos idéaux.

Je préfère que le parti y perde des plumes plutôt que ses valeurs.


Comme je suis dans les coups de gueule, je continue.
Ce jour est examiné le projet de loi de prévention de la délinquance. Ne nous méprenons pas, ce texte est bien celui de Nicolas Sarkosy pas celui du FN ou d'un revenant pétainiste. Quoi que...

On continue à jouer sur les peurs et les plus vils instincts de l'espèce humaine: délation, shérif, mise en établissement psy sans consultation de professionnel.... Il y a des jours où je me demande si TF1 n'est pas allé trop loin dans la libération d'espace de nos cerveaux, ils ont du accidentellement forcer la dose.

Il n'est jamais trop tard pour signer la pétition et agir pour que l'on ne transforme pas complètement la France en Sarkophage.



Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article