Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 10:56


Lu sur Rue 89

La police s'apprête-t-elle à ficher les homosexuels?

Par Antonin Sabot

Créé 04/15/2008 - 16:04

 

Le fichier informatique Ardoise permettra de préciser si une victime, un témoin ou un suspect est homosexuel, SDF, syndicaliste...

Pas encore en service, le prochain système d'exploitation des données de la Police, baptisé Ardoise fait déjà débat. Recueillant les informations lors des enquêtes de police et de gendarmerie, il devrait remplacer les actuels logiciels Stic et Judex. Lundi 14 avril, le Collectif contre l'homophobie (CCH), basé à Montpellier, a saisi la la Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde [1]) et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil [2]) pour s'opposer à sa mise en oeuvre. L'association dénonce un recueil abusif de données à caractère personnel par ce logiciel.

Lorsque les fonctionnaires rempliront le ficher Ardoise, une fenêtre s'ouvrira leur demandant de spécifier "l'état de la personne". Etat qui pourra contenir des données personnelles comme savoir si elle est homosexuelle, handicapée ou représentante syndicale; quel que soit son rapport avec l'affaire en cours, simple témoin, victime ou suspecte.

Averti par des fonctionnaires de police en formation sur Ardoise, le Collectif contre l'homophobie s'inquiète de la possibilité de création de fichiers catégoriels. Pour l'association, la police doit qualifier des faits et non pas "profiler des personnes". "Rien n'exclut qu'ici où là quelqu'un fasse des extractions des données", explique Hussein Bourgi président du CCH:

De son côté, le ministère de l'Intérieur joue l'apaisement. Selon lui, les fichiers Ardoise ne contiendront pas d'informations qui ne figuraient pas déjà dans le logiciel Stic employé jusqu'à aujourd'hui. En effet, ces fichiers contiennent bien une entrée "état de la personne", mais qui n'était remplie que pour la victime et le suspect. Ardoise ne serait qu'une modernisation des précédents logiciels et permettrait l'unification des données détenues par la gendarmerie et la police.

Le porte-parole du ministère, Gérard Gachet, fait valoir que "lors d'une affaire avec des circonstances aggravantes comme une agression de personne homosexuelle, il faut bien que ces renseignements apparaissent quelque part". Mais ce type d'information n'apparaît pas lorsque la personne est hétérosexuelle fait valoir le CCH. Ces informations doivent aussi aider les enquêteurs à résoudre certaines affaires et elles ne seront d'ailleurs renseignées que si elles ont un lien avec l'affaire assure le ministère: "Un avertissement clair sera affiché à ce propos." Argument qui ne convainc pas Hussein Bourgi:

Quant à la date d'entrée en vigueur de ce système d'exploitation, le porte-parole du ministère avoue qu'il "ne sait pas" lui-même quand elle aura lieu. Elle devait intervenir au second semestre 2008, mais les tests (à Ecully, en région Lyonnaise) et les formations ne sont pas encore finies. De plus le logiciel devra être validé par la Cnil avant d'être installé.

Il n'y a pas que les homosexuels qui seront fichés.

Voici la liste des valeurs possible pour "état de la personne":
- homosexuel
- transsexuel
- handicapé
- sans domicile fixe
- personne se livrant à la prostitution
- travesti
- relation habituelle avec personne prostituée
- personne atteinte de troubles psychologiques
- usager de stupéfiants
- permanent syndical

Quand on sait que le STIC actuel est hors la loi, car les données sont conservées après plusieurs années contrairement au "droit à l'oubli" stipulé dans la loi de 1978 (informatique et libertés), il y a du souci à se faire. Surtout qu'il y a de nombreux cas de détournement d'informations, des flics renseignant gentiment des copains chefs d'entreprise, par exemple.

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 11:57
Quelques citations à méditer !!!

Juste un petit aperçu de quelques grandes citation d' "El Cavaliere" pour cerner un peu plus le personnage:


« Je suis le Jésus-Christ politique. Je suis une victime patiente, je m’entends avec tout le monde, je me sacrifie pour tout le monde. »


« Nous devons être conscients de la supériorité de notre civilisation, un système qui a garanti le bien-être, le respect des droits de l’Homme et – au contraire des pays musulmans – le respect des droits religieux et politiques »


« Lisez « Le livre noir du communisme » et vous découvrirez que dans la Chine de Mao, ils ne mangeaient pas les enfants, mais les faisaient bouillir pour fertiliser les champs »


"En tant que père de famille, le conseil que je vous donne est de trouver quelqu'un comme le fils de Berlusconi ou qui n'ait pas de problèmes (d'argent). Avec votre sourire, vous pouvez vous le permettre(…)Le mieux serait de vous trouver un millionnaire »


« Mussolini n'a jamais tué personne! Tout au plus, il se contentait d'envoyer des opposants en vacances... »


«C'est vrai que la loi est égale. Mais, pour Berlusconi [NDLR: il parle souvent de lui à la troisième personne], elle est plus égale (sic) parce que la majorité des Italiens a voté pour moi.».

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 14:23
 
 
 
 
 


Suite à l'excellent
article de mon camarade aux pinces tranchantes, je voulais lancer un petit concours des meilleurs slogans de mai 68 ou plus interressant des meilleurs slogan de mai 2008 à la façon de 68. A vos plumes...


Pour vous inspirez quelques slogans et affiches (en tête) de ce mois de mai 68:

 

On achète ton bonheur, vole-le !

 

Sorbonne, hall Richelieu

 

Je suis venu, j'ai vu, j'ai cru
Sorbonne

 


Je participe.
Tu participes.
Il participe.
Nous participons.
Vous participez.

Ils profitent.

Réforme, Chloroforme !

 

 

Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n'empêcheront pas la venue du printemps

?


 

L'homme n'est ni le bon sauvage de Rousseau, ni le pervers de l'église et de La Rochefoucauld.  Il est violent quand on l'opprime, il est doux quand il est libre.

 

Et cependant, tout le monde veut respirer et personne ne peut respirer et beaucoup disent "nous respirerons plus tard".  Et la plupart ne meurent pas car ils sont déjà morts.

 Déboutonnez votre cerveau aussi souvent que votre braguette
Odéon

<

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 00:15
Un soir au théâtre de Cornouaille

Une soirée pleine d'émotion au théâtre de Cornouaille ce soir. Merci à l'albatros de m'avoir convié à ce spectacle de toute beauté.

Durant près de trois heures (que l'on ne voit pas passées), 28 hommes et femmes de plus de 65 ans nous offre une pleiade d'émotions à travers des  tableaux dansés. Les images sont fabuleuses, parfois colorés, d'autres fois véritables clichés de noir et blanc. Les int erprêtes ont ce que l'on appelle des gueules au cinéma qui ne peuvent nous laisser indifférents. Et le jeu est assez fin, passant par toutes les émotions de la vie, de la tristesse à la folie, de l'angoisse au désir. Et que de tendresse dans ces scènes de vie quotidienne, dans cette maladresse que d'aucun cherche à cacher. Pina Bausch réussit à sublimer le brut avec tous ses défauts et à nous insuffler la joie de vivre.

Trés belle entrée pour ce festival de danse à Quimper. Samedi, je vous conseille, "Sans retour" spectacle dont je vous avais parlé il y a un peu moins de deux ans lors de sa représentation au théâtre de Cornouaille.

Bon spectacle!!!
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Quimper
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 13:48

Article paru dans le Monde.fr

Le Pacs se marie avec la France

Qui eut prédit, à la fin des années 1990, que le pacte civil de solidarité (pacs) deviendrait une forme d'union prisée par les hétérosexuels ? Parmi les 100 000 pacs signés en 2007, plus de 95 % concernaient l'union d'un homme et d'une femme. Ce "pacte" instauré en 1999 a réussi "une entrée en force dans la société française", constate Valérie Carrasco dans le bulletin d'information statistique du ministère de la justice.

 

 

En 1999, lors des débats parlementaires sur le pacs, la droite avait bataillé avec acharnement contre cette nouvelle forme de conjugalité. Le député (UDF) Henri Plagnol y voyait alors un "contrat de bon plaisir", Christine Boutin avait brandi, bible à la main, le spectre des "ruptures Kleenex" et un élu RPR avait failli déposer un amendement ouvrant la possibilité de se "pacser avec son chien". Le pacte civil de solidarité, avait alors tranché Jacques Chirac, était "inadapté aux besoins de la famille".

Une petite décennie plus tard, les Français plébiscitent cette nouvelle forme d'union. En sept ans, le nombre annuel de pacs a quintuplé, passant de 20 000 en 2001 à plus de 100 000 en 2007. Cette progression est liée au succès des pacs homosexuels, qui ont augmenté de près de 50 %, mais surtout, à l'engouement des couples hétérosexuels pour ce nouveau contrat : de 2001 à 2007, le nombre de pacs entre un homme et une femme a été multiplié par six.

Son triomphe est sans doute lié à sa souplesse : il peut être dissous sur simple déclaration écrite d'un des partenaires, enregistrée au greffe du tribunal d'instance, alors que les divorces exigent souvent des procédures longues et coûteuses. Cette simplicité semble correspondre aux besoins des couples d'aujourd'hui, qui souhaitent organiser leur vie commune tout en refusant la solennité et l'engagement à long terme que représente le mariage.

Au fil des ans, les avantages du pacs sont, en outre, devenus de plus en plus attractifs. Les couples pacsés bénéficiaient depuis 1999 de certains droits : transfert du contrat de location du logement en cas de décès, bénéfice de l'assurance-maladie pour l'ayant droit, obligation pour l'employeur de tenir compte des congés du partenaire. Mais en 2005, le régime fiscal des pacsés a été aligné sur celui des couples mariés : ils bénéficient désormais d'une imposition commune sur les revenus, dès la première année, alors qu'ils devaient patienter trois ans, auparavant.

Même les entreprises ont du, peu à peu, tenir compte du pacs : le Crédit agricole, qui avait refusé à un salarié pacsé un congé et une prime pour événements familiaux, a été sermonné en début d'année par le président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde). Le 11 février, Louis Schweitzer a demandé à cette banque, mais aussi au ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité, Xavier Bertrand, d'étendre le bénéfice des congés pour événements familiaux aux salariés unis par un pacs.

Neuf ans après sa conception, le pacs s'est donc installé tranquillement dans le paysage conjugal français. "Cette forme d'union se banalise", constate Valérie Carrasco. Les couples qui choisissent le pacs ressemblent beaucoup aux couples mariés : ils aiment fêter leur union aux mois de juin et de juillet, comme les mariés, et ils s'unissent en moyenne à un peu plus de trente ans, comme les mariés. Contrairement aux prédictions de Christine Boutin, les pacs ne sont pas franchement plus fragiles que les mariages : au bout de six ans, 18,9% des pacs sont dissous contre 13,5 % des mariages.

Le pacs, concurrent en gestation du mariage ? Cette hypothèse est sérieusement envisagé par les démographes car le mariage ne cesse de perdre du terrain. De 2001 à 2007, le nombre de célébrations en mairie est passé de 288 000 à 260 000. "Avec près de quatre pacs conclus pour dix mariages en 2007, on se rapproche d'un pacs pour deux mariages", souligne Gilles Pison dans le numéro de mars 2008 de Population et sociétés, une publication de l'Institut national d'études démographique (INED). "Le pacte hétérosexuel est-il en train de remplacer progressivement le mariage ?"  Nul ne peut encore le dire. Mais depuis le début des années 2000, ce "pacte à la française" a fait école à l'étranger : la Croatie a créé une union civile pour les couples de même sexe en 2003 ; la Suisse, un partenariat un an plus tard ; la Slovénie, en 2005, et la République tchèque, en 2006. Au printemps, un premier couple homosexuel a signé un contrat d'union civile à Mexico.

Anne Chemin

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 23:27
La gauche, maintenant !

Les municipales passées, le buz chez les socialistes commence à se faire sur le prochains congrès. Un sondage LH2 à paraitre lundi nous donne un éclairage interressant. Interressant, il ne l'est que parce qu'il va dans le sens de ma réflexion, soyons honnête!
Il montre que les sondés (toujours faire la différence avec l'ensemble des citoyens) attendent plus de la gauche qu'elle se dote d'un projet, qu'elle fasse des propositions (58%) qu'elle ne désigne un leader (22%). Cela me rasssure et va dans le sens de ce que je dis depuis un moment, le parti socialiste n'est pas un parti bonapartiste qui suit bec et ongles une personnalité quelque soit son talent. Ce sont sur les idées, sur les projets que l'on se rassemble pour mener des combats communs.

Je suis fier d'appartenir à un parti où le débat prime et où toutes les positions sont tranchées par un vote démocratique de ses adhérents. Au parti socialiste, ce sont les militants qui désignent leurs responsables, leurs candidats, leurs projets.

Petite anecdote, Pierre Maille a obtenu l'investiture des militants du parti socialiste pour la canditature au poste de président du conseil général du Finistère, avant de la déposer auprès de l'assemblée des conseillers généraux et d'être élu par la majorité de gauche du département.
Et ce sont encore les militants qui fixeront lors du prochain congrès de novembre les orientations du parti pour les années à venir. C'est ces orientations qui doivent primer sur le choix d'un nouveau secrétaire.

Petit plus du sondage (je ne peux faire l'impasse malgrè ce que j'ai dit précédemment), comme "meilleur leader de la gauche", Ségolène Royal n'a plus le leadership absolu, Bertrand Delanoe, la devance sur l'ensemble des sondés et fait jeu égal avec elle pour le poste de premier secrétaire auprès des sympathisants socialistes. Derrière, il faut noter le retour en force de Martine Aubry et le maintien de DSK comme challenger.

A suivre, et d'ici là travaillons les idées pour plus de justice sociale, ce travail est un atout plus utile que la ferveur et la création de fan club.

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 21:42
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 21:38
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 23:36
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 13:46
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Actualités
commenter cet article