Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 18:03
Pour un quatrième titre ...

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Coup de coeur
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 17:04

Le Mouvement des Jeunes Socialistes du Finistère ont lancé depuis 1 mois leur nouveau blog, n'hésitez pas à y faire un tour...

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 11:34

Ca sert à rien mais c'est marrant voici deux petits outils qui traduisent votre blog en ch'ti ou en langage SMS, c'est dans l'air. Retrouver votre Elephant rose traduit:

-
Ch'ti elephant
-Penk elefant

Si vous voulez tester ces outils:

Ch’timisator
Kikoololisator

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Coup de coeur
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 00:19
Depuis janvier, je vous prometais de vous livrer quelques photos de mon voyage en Egypte et en particulier de la superbe croisière sur le Nil à bord du fameux Stean Ship Sudan. Et bien mieux vaut tard que jamais, voici la première partie du voyage: Le Caire et les pyramides. Ce film ne traduit en rien la magie du Caire, cette ville ne se capture pas à l'aide de photos, films etc... elle se vit: son brouhaha incessant, sa circulation qui donne le mal de mer les premiers jours, les couleurs, la pollution, la surpopulation ... un nouveau venu dans cette ville tentaculaire ne peut qu'être pris de vertiges les premières heures mais s'il dépasse cet état, il est vite hypnotisé, envoûté par cette cité vivante!

Bon visionnage!!!

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Voyages
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 16:01

01/ Madame la chef a raison.

02/ Madame la chef a  toujours raison

03/ Même si un subalterne a raison, c'est l'article 1 qui s'applique.

 04/ Madame la chef ne dort pas, elle se repose.

05/ Madame la chef ne rêve pas, elle pèse le problème.

06/ Madame la chef ne mange pas, elle se nourrit.

07/ Madame la chef ne boit pas, elle goûte.

08/ Madame la chef n'est jamais en retard, elle est très sollicitée.

09/ Madame la chef ne quitte jamais sa circonscription, elle est appelée.

10/ Madame la chef reste la chef même en maillot de bain.

11/ Madame la chef est obligée de penser pour tout le monde.

12/ On entre dans le bureau de madame la chef avec ses idées personnelles, on en ressort avec les idées  de madame la chef.

13/ Le hochement de tête inconditionnel à de madame la chef prouve qu'on a compris.

14/ Oui  madame la chef, merci  madame la chef, doivent être les seules discutions valable au parti.

15/ L'on soutient toujours madame la chef même si l'on pense le contraire.

16/ L'oeuvre de madame la chef est toujours un chef-d'oeuvre. .

17/ Plus on pense à madame la chef, moins on a à se poser de questions

18/  Quand tout va bien Madame la chef dit : j'ai fait ceci, j'ai fait cela.

19/  Quand tout va mal Madame la chef dit : je me demande ce qu'a encore fait le parti.

20/  Il est impossible de discerner madame la chef qui pense, de madame la chef qui dort.

21/ Plus on critique Madame la chef, moins on a de primes.

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Quelques réflexions
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 17:50
Voici un petit film de quelques randonnées que j'ai faites dans le finistère nord avec quelques amis ces dernières semaines: Presqu'île de Crozon, Meneham et la côte de Kerroual, l'île de Batz et une petite ballade  du côté  de Porspoder. En bonus, quelques photos du décor en construction du film "King Guillaume (un peu moins conquérent)", film réalisé par pef (pierre françois martin Laval) ex robins des bois avec Florence Foresti, Pierre Richard, Isabelle Nanty, Omar Sy, et Raymond Bouchard. Pour plus de détails sur ce film voir l'article de dvdrama.

Bon visionnage ...




Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Voyages
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 11:14

J'ai signé l'appel militant à l'initiative de jeunes et moins jeunes socialistes : "le Congrès du PS ne peut être un nouveau rendez-vous manqué". Cette initiative n'est en aucune manière, comme le titre le Monde, une des initiatives pour neutraliser le face-à-face Royal-Delanoë mais bien un appel à revenir sur l'essentiel:  la reflexion sur ce que doit être le parti socialiste pour l'avenir et à moyen terme dans l'opposition. Tous les projecteurs aujourd'hui aussi bien médiatique que chez les militants se focalisent sur le futur leader potentiel du parti socialiste, c'est important certe (quoique), mais ce n'est pas l'essentiel. Je le rappelle, nous n'avons pas vocation à être un parti bonapartiste à la sauce UMP.

Ci joint l'appel et l'adresse du site si vous voulez vous joindre à celui ci:
appelmilitant.net

Perçu par certains comme une occasion de solder les comptes de la présidentielle passée, vécu par d'autres comme une étape déterminante pour se placer pour la présidentielle suivante, le Congrès du Parti socialiste est mal engagé.

Cette échéance interne devrait être l'occasion d'engager collectivement le débat sur le rôle du parti et son articulation avec les forces sociales, sur ses stratégies d'alliances et la perspective d'un parti de toute la gauche, sur la mise en œuvre de primaires et ses conséquences sur l'organisation du PS, sur son renouvellement et sa diversité, sur la place enfin des militants et de leur capacité à être de véritables acteurs du changement dans la société.

Pour l'instant, nous en sommes loin. Les seules perspectives qui sont publiquement évoquées se limitent à favoriser l'émergence d'un leadership présidentiel ou bien la multiplication de candidatures improbables !

Ouvrons les yeux ! La crise que traverse le PS ne se règlera pas ainsi. En se trompant d'enjeux et de débats, les dirigeants du Parti nous précipitent dans une impasse mortifère. Ils aggravent, en outre, les tares d'une organisation politique déjà trop sclérosée.

Aujourd'hui, dans un moment où les plus précaires attendent de l'opposition qu'elle joue pleinement son rôle, ce n'est pas d'une personnalité providentielle dont nous avons besoin mais bien d'une Maison commune refondée. C'est à cet objectif, et à celui-là seulement, que nous souhaitons travailler dans les semaines qui viennent. Avec toutes celles et tous ceux qui sont disposés à privilégier cette démarche.

Plutôt que de s'enfermer dans des postures tactiques stériles, avant d'organiser la concurrence des ambitions, nous croyons que le temps est venu, pour le Parti socialiste, de s'interroger sur lui-même. Sous peine, quel que soit son leader, de disparaître définitivement du paysage politique national de notre pays.

Le Congrès du PS ne peut être un nouveau rendez-vous manqué

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 15:39

 

Comme d’habitude, au parti socialiste, ce sont les militants qui désignent leurs candidats. Ce sera encore le cas le 13 mai, jour où les socialistes finistériens adopteront la liste de leurs candidats pour les sénatoriales de l’automne prochain. Nouveauté pour notre département, ce scrutin sera une élection à la proportionnelle sur des listes de 6 candidats pour 4 postes à pourvoir. 3 des 4 sénateurs finistériens sortants sont socialistes, le quatrième étant l’ancien maire UMP de Quimper.

 

Le 13 mai les adhérents socialistes auront le choix entre 2 listes (ce n’est pas un scoop, la presse ayant déjà divulguée celles-ci). Pour ma part je voterai sans hésiter la liste adoptée à l’unanimité par le bureau fédéral et à 31 voix contre 8 par le conseil fédéral (représentant tous les « territoires » et sensibilités du PS finistérien). Cette liste est un bon compromis, elle est renouvelée, paritaire (par la loi et c'est une chance), et fait place à la diversité. Diversité citoyenne, diversité des sensibilités du Parti socialiste, diversité des ensembles urbains, ruraux ou rurbains.

 

J’entends bien les critiques de certains demandant plus de proximité. Je ne m’éterniserai pas là-dessus, un parce qu’un précédent post éclaire sur mon opinion sur le sujet, deux parce qu’avec seulement trois places réellement éligibles, il n’est pas possible de représenter tous les territoires finistériens et qu’enfin je trouve l’argument creux quand une partie de ceux qui le brandissent préfère une liste où le représentant de leur circonscription passe d’une position éligible (la 3eme) à une position non éligible (la 5ème).

 

La période de congrès devrait être le moment propice à la clarification des projets et des idées par la confrontation des orientations dans la transparence et dans le respect des règles que l'on a quasi unanimement fixées. Mais certains ont choisi les confrontations sur un plan moins noble et ceci ne se cantonne plus aux bisbilles de Solférino, c’est bien dommage !!!

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 16:13

J’ai longtemps trouvé nauséabond le terme de politique politicienne, un non sens pour moi.

 

Pourtant aujourd’hui, je trouve qu’il y a une dérive importante de certain-es qui font de la conquête du pouvoir, leur principale idéologie allant jusqu’à renier les principes qui ont conduit à leur engagement et/ou trahir les engagements qu’ils ont pris. Oui il faut conquérir le pouvoir pour pouvoir changer les choses mais pas à n’importe quel prix.

 

De nouvelles expressions à « la mode »  envahissent le quotidien des grands stratèges politiques et ont réussi à asseoir leur légitimité. « La proximité » est devenu l’une des qualités indispensables de tout élu même au niveau national, comme si elle garantissait la qualité du travail, de la réflexion ou du combat de notre représentant. Est-ce sûr ? A force de privilégier la proximité, ne nous focalisons-nous pas sur des questions particulières en nous coupant de l’intérêt général et/ou n’écartons pas trop simplement des solutions envisageables seulement à plus grande échelle. Est-ce qu’au quotidien, on confie plus facilement sa santé, l’éducation de ses enfants … à son voisin de palier plutôt qu’au médecin, à l’instituteur…Je ne dis pas que ce n’est pas utile, je dis simplement que la proximité de l’élu ne peut être qu’un plus et non sa caractéristique principale dans le choix que l’on fait dans les urnes.

 

De plus, cela peut entraîner des dérives  dangereuses dans la conduite  d’un pays, d’une région etc… A force de vouloir se coller au plus près aux problèmes des « gens » (encore un terme restrictif, fourre tout et qui finit par ne plus rien vouloir dire), on en arrive à ce que ce soit les sondages qui décident des caps. Un bateau n’est à ma connaissance jamais arrivé à bon port en se fiant aux chants des sirènes.

 

Dans le même genre, on parle d’élus de la société civile comme si les autres élus, les militants des partis politiques n’en faisaient pas partie de cette société. Je vous rassure un élu fait ses courses comme les autres, doit satisfaire ses besoins naturels comme tout être humains et est confronté aux mêmes problèmes que les autres.

 

Enfin, qu’on arrête de vouloir désigner des leaders charismatiques qui mènent leurs troupeaux là où ça leurs chante. Définissons d’abord le chemin, le cap et désignons ensuite ceux qui pourront le mieux coordonner les compétences et les énergies pour mener à bien le voyage.

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 16:14

 

Un post de remerciement aux fidèles lecteurs de ce blog qui fête ces 2 ans.

En 2 ans, vous avez été prés de 95000 visiteurs uniques, et ce sont plus de 361000 pages de vues, plus de 420 articles qui ont été publiés avec une fréquence de publication très aléatoire, j'essaierai d'être plus régulier à l'avenir.

Pink Elephant est né en pleine période de chasse à l'éléphant, emmenée par des jeunes lions envoutés par les chants de la sirène. Malheureusement, la chasse est toujours ouverte et les victimes collatérales ne cessent de faire la part belle à ceux qu'on qualifiait il y a quelques années  de "droite la plus bête du monde". D'autre part la savane s'est depuis appauvrie, pendant que les uns se chamaillent et que la cour impériale continue de se gaver, les fourmis travaillent le ventre de plus en plus vide, jalousant de plus en plus le moindre grain que sa voisine a gagné... La fourmillière est délaissée pour de petits trous individuels. Les différences deviennent des frontières, les frontières des murs infranchissables.

Aussi, sans paraitre pessimiste, il y aura encore bien des combats à relayer sur ce blog. Des coups de gueule certe mais aussi des coups de coeur, des utopies, des rêves et des moments de détente. Alors encore merci pour votre fidélité et à très bientôt sur ce blog.
 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans pinkelephant
commenter cet article