Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 17:49

Je n'ai toujours pas trouvé une vidéo de Martine au colloque des reconstructeurs le 01 juin, mis à part les brefs résumés des journaux télévisés forcément racoleurs. Néanmoins, je vous propose le texte de son allocution lors de la conclusion de la table ronde sur le thème « le pacte républicain ». N'hésiter pas à me dire ce que vous en pensez ( des commentaires constructifs et pas injurieux par pitié):

Quelle belle idée de terminer cette journée par le pacte républicain, mis a mal aujourd’hui dans notre pays.

La laïcité en est indissociable. Je souhaite dire après beaucoup d’autres que si la loi française a permis une telle décision de justice scandaleuse et ignomineuse, annulant un mariage pour cause de non-virginité, alors changeons la loi. Quelle régression pour toutes les femmes de ce pays et pour tous les républicains !

Le pacte républicain est aujourd’hui aussi remis en cause quand les enfants n’ont plus la même chance de réussir à l’école, ou les jeunes de trouver un emploi parce qu’ils n’ont pas de carnet d’adresse, quand la santé devient un bien coûteux, quand ceux qui travaillent n’arrivent pas à joindre les deux bouts.

Voilà ce qui arrive quand on laisse les principes du marché envahir toute l’économie, y compris nos biens collectifs, et même la société.

La liberté individuelle, tant prônée par la droite, devient aujourd’hui individualisme et égoïsme, la concurrence sans règles sur les marchés comme entre les personnes impose la loi du plus fort, la préparation de l’avenir s’efface devant la rentabilité financière à court terme. Ceci est vrai chez nous, mais aussi dans le monde où la crise alimentaire en Afrique comme les intégrismes se nourrissent de la violence engendrée par cette loi du plus fort et des inégalités.

Et le pire dans tout cela, c’est que les français ont commencé à croire que les protections et les règles portaient atteinte à leur réussite individuelle, et que le mieux était de se débrouiller seul contre les autres.

C’est ainsi que dans notre société chacun envie celui qui a plus (le chômeur le CDD qui lui-même envie le CDI) et que l’alpha et l’oméga devient la une recherche jamais aboutie du toujours plus de biens de consommation.

N’’est-on pas en partie responsable de cette situation quand nous n’avons pas eu le courage de défendre haut et fort nos valeurs, de dire que la liberté ne pouvait exister sans égalité, que la justice devait être au coeur de toutes les questions, notamment dans la distribution des richesses, ici en France comme ailleurs dans le monde ? N’est-ce pas notre faute quand nous avons oublié la politique, c'est-à-dire porter une vision, donner un sens, et non demander chaque matin aux gens ce qu’ils veulent ou prononcer la « petite phrase » qui pourrait leur plaire ?

Alors disons clairement : il n’y a pas d’ordre sans justice, qu’il nous faut réinventer des règles qui encadrent et qui protègent car nous savons que les crises énergétiques, écologiques, sociales, alimentaires et financières ont aujourd’hui une cause en commun : l’absence de régulation.

La vraie modernité est bien là. Nicolas Sarkozy est archaïque lorsqu’il pense qu’il faut déréguler et faire reculer toujours plus l’Etat et les services publics.

Ce que nous voulons nous mes chers camarades, ce n’est pas un marché. Nous voulons une société. Une société où chacun peut réussir sa vie et où nous puissions vivre bien tous

ensemble.

Alors à cette France d’individus livrés à eux-mêmes, nous opposons une société de citoyens, c’est à dire d’hommes et de femmes dotés de droits réels, donnant à chacun les moyens de prendre sa vie en main, mais devant aussi respecter les règles et les autres ; une société d’hommes et de femmes porteurs d’identité : la culture, l’orientation sexuelle, l’attachement à son territoire, mais aussi porteurs de valeurs collectives, de laïcité, de solidarité et de tolérance. Pour réussir cela, le travail est immense. Il nous faut réconcilier les aspirations individuelles et les protections collectives, réinventer les réponses d’aujourd’hui. En effet, le monde a changé. Nous devons le regarder.

Notre projet doit prendre en compte

l’éclatement de la famille, les changements de métiers et d’entreprise, l’augmentation de l’espérance de vie imposent par exemple d’inventer de nouvelles protections. De nouvelles réponses : révolutionner l’Etat et les services publics. Nous n’avons pas travaillé. Nous devons trouver des réponses personnalisées en

matière pédagogique et d’accompagnement de chaque enfant à l’école, nous devons mettre en place une sécurité professionnelle tout au long de la vie, pour permettre à chacun de progresser et de voir augmenter sa rémunération.

Mais nous devons aussi convaincre les français qu’il nous faut dépenser plus en matière de santé et d’éducation dans un pays développé, et que l’accumulation de biens est sans doute moins porteuse de bonheur que notre capacité à bien vivre

ensemble.

Certaines de ces réponses nous les avons déjà nous qui gérons tant de régions, départements et de villes ; Et nous devons remettre nos élus au cœur du parti .

Et puis ne soyons pas frileux sur ce que nous sommes.

Soyons fiers des congés payés, de l’abolition de la peine de mort, de la parité, du pacs, des 35h, de la CMU...

Mais soyons aussi enthousiastes à inventer le projet d’aujourd’hui pour retrouver les chemins d’une croissance forte et durable alors que la droite rate aujourd’hui le rendez-vous historique de la compétitivité, mais aussi pour redonner sa chance à chacun, pour construire un monde plus juste et moins dur, aux côtés de chez nous comme dans le monde grâce à une europe forte et sociale.

Je veux retrouver la gauche collective, créative, solidaire et joyeuse.

Ne perdons pas notre temps dans des querelles internes dépassées : notre capacité à gouverner n’est plus à démontrer, nous sommes tous européens, profondément écologiques, nous mettons la question sociale au coeur de notre projet. Bref, nous sommes socialistes.

Ne gaspillons pas non plus notre énergie dans des conflits de génération. Nous avons besoin de tous.

Oui, je veux retrouver cette joie d’être de gauche, d’être à gauche. Mes camarades, nos valeurs constituent la véritable identité de notre pays.

La France n’a jamais été aussi forte dans son histoire et les français

jamais aussi heureux que lorsqu’ils ont été unis par la fraternité et ont porté haut les droits de l’homme ici et ailleurs.

Redonnons-leur cette envie. Faisons-le ensemble.

A cet égard, j’ai aimé cette journée où chacun est arrivée avec son histoire, a laissé à la porte nos petites querelles, et est entré ici avec la force de nos convictions communes.

J’ai aimé cette journée où le respect a régné. Dans quelques jours, nous déposerons des contributions différentes. On a moqué notre démarche. Et pourtant nous ne voulons pas d’accomodement artificiel.

Travaillons sur nos contributions, échangeons, inventons. C’est comme cela que l’on respecte les militants. Emparons-nous du débat d’idée.

C’est cela le débat socialiste et non pas le choc de personnalités. Je suis déterminée à ce que nous gagnions ensemble cette bataille car alors le congrès sera réussi.

Les Français nous regardent. Ils attendent de nous une autre perspective. Ils veulent que nous soyons à la hauteur. Moi je suis comme vous, je souhaite l’être.

Alors avançons ensemble.

Martine Aubry

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 23:13
Private joke, désolé pour ceux qui ne comprendrait pas, mais bon mieux vaut répondre au fanatisme par l'humour...

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 08:49

Suite au atelier de la rénovation, voici un texte redigé par Henri Weber qui résume ce que veulent les reconstructeurs:

Venus d’horizons différents, ce qui nous rassemble c’est une même conception de l’action politique et une même ambition pour notre parti.

Nous refusons la dérive en cours vers la pipolisation et le marketing politique. Nous refusons la soumission aux règles de la démocratie médiatico-sondagière et de la présidentialisation à outrance. Nous voulons nous donner les moyens d’agir sur l’opinion au lieu d’être façonnés et ballotés par elle.

Notre ambition se résume en  quatre points :

1. Construire le Parti  de toute la gauche

2.  Notre nouvelle frontière : une mondialisation maîtrisée et équitable

3. Relancer et réorienter l’Union européenne

4. Pour un nouveau Pacte républicain


L'intégralité du texte en pdf: "Ce que veulent les reconstructeurs" ou sur le site lesreconstructeurs.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 21:18
Si quelqu'un(e) aurait une vidéo plus longue de son intervention je suis preneur, pour la peine je vous mets en plus  du résumé de son intervention chez les reconstructeurs (le commentaire de la journaliste est vraiment de trop et nuit au message), son passage à dimanche + et sa réponse à Laurent Wauquiez sur les 35h, bon visionnage et bonne reflexion...



Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 20:41
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 11:03
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 21:41

En exclusivité, voici le prochain numéro du Quimper Socialiste qui sera distribué ce Week end sur les marché quimpérois. Bonne lecture !

Repost 0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 11:53

La presse titre beaucoup en ce moment sur la guerre des chefs au parti socialiste, le match Delanoe-Royal semble être un événement médiatique « bankable » pour reprendre le terme utilisé dans le show business. Mais voilà, même si l’ère sarkozy a voulu faire de la politique un show, ce n’est pas et ne doit pas être le cas. Le congrès du PS est un moment important dans la vie du parti et consiste notamment à arrêter une orientation et les statuts du parti. La désignation du premier secrétaire se fait dans un second temps. C’est bien l’orientation qui est importante, le choix du premier secrétaire n’est que la résultante de ce choix même si, ne nous en cachons pas, il cristallise bien des positions et postures.

 

A l’inverse de camarades, ma position n’est pas encore tranchée même si elle est bien avancée. Je suis en train de lire le livre de Delanoë et je dois dire que je me retrouve dans bien des analyses et projets. En cela, j’approuve assez l’édito d’Alain Bergouniox publié dans le dernier numéro de la lettre de Socialisme et Démocratie que je vous ai mis en lien ci après.

Vous y trouverez :L’adresse d’Alain Bergounioux devant les «amis de Bertrand Delanoë», le bloc notes de Jean-Christophe Cambadélis, La résolution votée au conseil national du 18 mai 2008 et une revue de presse des interventions de Pierre Moscovici et de Jean-Christophe Cambadélis. Enfin vous pourrez y lire l’appel des 17 parlementaires en vue de la ratification de la réforme constitutionnelle.

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 22:47
Hier, j'ai assisté à mon premier conseil d'administration et assemblée générale de la scène nationale de Quimper en compagnie de Gilbert, adjoint à la culture et de 3 autres conseillers municipaux Brigitte, Kristian et Isabelle(en ce qui concerne les représentants de la mairie).

Ce fut une expérience très enrichissante. Budget, programation, fréquentation, bilan de la saison, évolution des modes d'abonnement.. pendant plus de deux heures, nous avons échangé avec l'équipe de la scène nationale et notamment avec son directeur Michel Rostain.

Pour la programmation de la prochaine saison, rendez vous le 20 juin à 19h lors de sa présentation au public.

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Quimper
commenter cet article
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 19:35
Tout y était. Du suspens, du jeu, de la technique, de la détermination de la part de ces deux fabuleuses équipes de rugby.
La victoire est méritée. Jusqu'à la dernière min
ute, j'ai tremblé, savouré chaque instant de jeu, moment rare pour des finales qui sont généralement assez fermées, où chaque équipe limite les risques, ne produit pas un jeu original. Mais pas aujourd'hui, on a assisté à du très beau jeu avec du contact, du jeu à la main, beaucoup d'engagement.

J'aurais préféré un autre résultat mais aujourd'hui le plus régulier a été le Munster.

Maintenant objectif pour le stade toulousain: ramener le bouclier de Brenhus à la maison...
Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Coup de coeur
commenter cet article