Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 16:52

 

ump_fn-9afd8.jpgMais où va l’UMP ?

 

La droite se cherche, elle n’a plus rien à voir avec le parti de Chirac qui malgré quelques bourdes de langage parfois (« le bruit et l’odeur ») a toujours été claire sur sa position vis-à-vis du Front National et de l’extrême droite en général.

 

Je ne parle pas simplement des accords électoraux (même si l’on a oublié l’élection de certains présidents UDF de région en 1998 avec un accord avec le Front National Charles Million …) mais aussi du programme et des valeurs. Depuis 2007, le gouvernement UMP n’a pas cesser de se frotter aux revendications frontistes et a même, par ses différentes déclarations (Discours de Grenoble, Dakar, loi sur l’immigration, débat sur l’identité nationale…)  mis en perspective le programme du FN des années 80-90.

 

Et aujourd’hui, en plus de non constitution d’un front républicain, des personnalités de premier rang de l’UMP lance des phrases qui sentent plus que le soufre.

 

Pourtant, je ne suis pas un adepte du politiquement correct mais là cela dépasse la volonté de faire de bons mots ou la bourde, cela traduit un bouleversement d’un parti, une partie de cette droite totalement décomplexée ne se gène plus pour se vautrer dans la lie de l’extrême droite.

 

Une partie car il reste, "pour combien de temps encore ?" à l’UMP encore pour l’instant une frange attachée aux valeurs républicaines de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, une droite assumant son ultralibéralisme, mais profondément attaché à son héritage chrétien-démocrate. Ceux qui ont vu la soirée électorale de dimanche dernier, on pu s’apercevoir du décalage entre les responsables locaux de l’UMP en Bretagne et de leur direction nationale. Pas de tergiversation, ces responsables locaux ont appelé à faire barrage au FN en votant pour la gauche. Il y a un gouffre qui se creuse entre la droite traditionnelle "des terroirs, canal historique" et celle inspirée des Alpes-Maritimes et des Hauts de Seine.

 

Allez voici un florilège de citations récentes sentant bon le fumier (liste vraiment pas exhaustive) :

 

  1. Claude Guéant :  « Les Français à force d'immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux, ou bien ils ont le sentiment de voir des pratiques qui s'imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale. »
  2. Claude Guéant :   «Heureusement, le président a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de sécurité des Nations unies, et puis la Ligue arabe et l'Union africaine»
  3. Christian Vanneste évoquant «l’attachement à la France, le patriotisme»,: «Si vous parlez de l’attachement à la France, du patriotisme, la plupart des électeurs du FN sont plus proches des électeurs de l’UMP que de ceux du PS. Vous savez, quand vous entendez des gens comme Sandrine Mazetier, vous croyez vous rappeler la notion du parti de l’étranger.»
  4. Chantal Brunel : « les Français trouvent qu'on débat beaucoup mais qu'il n'y a pas d'actes concrets (...). Il n'est pas normal qu'on ne [les] rassure pas sur toutes les populations qui viennent de la Méditerranée. Après tout, remettons-les dans les bateaux ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article

commentaires