Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 17:56

Cette année sera marquée, en tout cas pour ma part, par le formidable élan démocratique qui est survenu dans le monde arabe. La jeunesse tunisienne nous a montré que par le courage, la détermination et sans tomber dans le joug des extrémismes que ce qui semblait impossible hier devient peu à peu une réalité, même s’il reste du chemin.

 

Ces événements ont montré que la jeunesse sait être responsable et que le siècle du patriarcat absolu ou « bienveillant » est révolu. L’avenir du pays, c’est la jeunesse et c’est en partie à elle de prendre les rennes de son destin.

Je ne pense pas que ce message soit simplement spécifique à cette région du monde. Dans nos pays industrialises, la jeunesse est certes minoritaire dans la pyramide des âges mais aspire elle aussi à des jours meilleurs. Il est loin l’image caricaturale d’une jeunesse irresponsable, qui ne pense qu’à profiter de la vie ou qui se berce d’utopies. Ma génération et les suivantes sont nées avec l’épée de Damoclès du chômage et du déclassement qui ne les a que rarement quittés mais elles n’ont pas encore sombré dans la résignation et le renoncement.



En France, 2012 sera une année cruciale. Apres plus de dix an de charcutage sociale, après 10 ans d’attaque au pacte républicain et aux valeurs humanistes, le peuple français aspire au changement, il veut cheminer vers la France qu’ils aiment, celle qui se soucie de ces ainés, de ces jeunes, des exclus, celle dont la voix porte, au-delà de nos frontières, un message d’espérance et de courage.



Comme tous les français, la jeunesse aspire au réalisme et au courage de ses responsables politiques. Tous les responsables font de la jeunesse une de leur priorité, ils parlent souvent de la jeunesse : « l’avenir de la société » mais oublie souvent de parler à la jeunesse.



Martine Aubry l’a, à mon avis, bien compris. Depuis longtemps, elle s’est efforcée de défendre des mesures qui tiennent à coeur aux jeunes et moins jeunes. Elle fut une des premières, il y a plus de 10 ans à défendre l’allocation autonomie jeunesse, c’est la candidate la plus déterminée à faire les « emplois d’avenir », à proposer des

actions concrètes pour reformer l’éducation et à avoir le courage de défendre l’accès à la culture et aux loisirs même en temps de crise. Son action pour la jeunesse ne se contente pas d’incantations.



D’autre part sans faire de jeunisme, elle a su promouvoir les nouvelles générations et le renouvellement. Son équipe de campagne s’est largement ouverte aux jeunes et à la société civile, il en a été de même avec les responsables qu’elle a portés dans les différentes instances du PS et lors des investitures des candidat-es aux élections intermédiaires. Le renouvellement, la parité, la diversité, le non cumul des mandats ne sont pas que des mots chez Martine Aubry, ils se concrétisent, à chaque occasion, en acte.



D’une manière générale, c’est la candidate qui a fait de la réalisation de ses engagements sa marque de fabrique (35h, emploi jeune, CMU, non cumul des mandats …) sans jamais plier devant les nombreuses difficultés.



Martine Aubry se pose en véritable architecte d’une société où la majorité des français pourront vivre et ne pas seulement survivre, elle réveille les espoirs d’un monde plus juste et fraternel.

 

« Ne pas promettre l’impossible mais dépasser le possible », c’est ce à quoi nous invite sa candidature.



Le 09 octobre, je voterai pour une candidate déterminée et porteuse d’espoir, je voterai Martine Aubry.

Karim Ghachem

Conseiller Municipal de Quimper

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Martine Aubry 2012
commenter cet article

commentaires