Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 11:49

bandeauprim1.jpg

 

 

Bien sûr ce n’est qu’un sondage. Evidemment il est contesté et sans doute contestable.

Mais le 21 avril 2002 n’était pas un sondage. Ce fut un coup de tonnerre que nous n’entendons plus revivre.

Nous  sentons tous sur le terrain, dans nos actes militants quotidiens, à l’occasion des élections cantonales comme dans les permanences d’élus, qu’il se passe quelque chose de mauvais dans notre pays. Qu’un sale vent se remet à souffler et qu’il souffle fort.
Si la fille ressemble beaucoup au père nous nous rendons bien compte qu’elle n’a pas la même image, qu’elle semble faire moins peur en revendiquant une certaine modernité.

A l’extrême droite classique française et au discours violent du fondateur du Front National, Marine Le Pen a donné à son parti une nouvelle dimension identitaire, pointant l’Islam comme ennemi premier, dont on voit qu’elle trompe de nouveaux publics, surfant sur une vague venue d’Europe du Nord et dont on a déjà vu les triste résultats aux Pays-Bas et ailleurs.

Oui nous le voyons, le danger le Pen existe bien pour la présidentielle de 2012. Nous refusons de revivre cela.
Bien sûr nous pourrions commencer par chercher les causes et surtout les « responsables » à droite, mais aussi à gauche. Nous faisons cela tellement bien. Les uns dénonceraient le discours « populiste » d’un tel, les autres la dérive « libérale » de l’autre, les troisièmes les « vieux partis qui n’ont pas vu le monde changer », etc.

Aujourd’hui, reconnaissons-le : l’enjeu du 1er tour de l’élection présidentielle risque de ne se résumer qu’à une seule question : va-t-on revivre un 21 avril ?
On nous répète que les primaires en France ne seraient pas utiles car le 1er tour de l’élection présidentielle suffit à départager les candidats. Mais cette vision date d’une époque où gauche et droite étaient assurées d’y être représentées, où les partis assuraient seuls la légitimité des prétendants, où les divisions d’un temps ne prenaient pas le pas sur l’union nécessaire des forces de gauche.

Pour ce qui nous concerne, nous ne connaissons qu’une seule arme nous garantissant d’être au second tour de l’élection présidentielle et de pouvoir nous battre pour la victoire : les primaires de la gauche et des Ecologistes !

Seules de grandes primaires populaires, ouvertes à tous les électeurs, soutenues par l’ensemble des partis de la gauche et des écologistes seront susceptibles de trancher les différences entre nous, d’engager la dynamique de rassemblement indispensable pour battre la droite et l’extrême droite, et ainsi fonder le projet politique commun que nous pourrons alors présenter aux Français.
Mieux, ces primaires du peuple de gauche nous permettront de sortir des accords d’appareils, des confrontations tactiques, des mauvais arrangements électoraux, des renoncements de dernière minute.
Les électeurs trancheront, établiront les rapports de force, fixeront le poids et la représentativité de chacun, base démocratique et transparente pour bâtir un projet commun, fédérer autour d’un candidat et organiser les accords d’union lors des législatives.
Face à la droite dure de Sarkozy et à l’extrême droite de Marine Le Pen, nous appelons tous les responsables des partis de la gauche et des Ecologistes à prendre leurs responsabilités : il est encore temps !

Débattons et rassemblons nous dans de grandes primaires populaires de la gauche et des Ecologistes !

Premiers signataires :

  • Sarah Proust, Première fédérale Adjointe du PS Paris
  •  Mao Peninou, Adjoint PS au Maire de Paris
  •  Thibault Delahaye, Bureau National du MJS
  • et
  • Christophe Girard, Adjoint au Maire de Paris
  • Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement de Paris
  • Stéphane Pillet, Premier secrétaire fédéral du PS Savoie
  • Pierre Kanuty, Conseiller régional PS Ile de France
  • 

 

SIGNER L'APPEL POUR DES PRIMAIRES DE TOUTE LA GAUCHE ET DES ECOLOGISTES : www.appelauxprimaires.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article

commentaires