Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 23:28
Jetons mémé dans les orties...

Cela faisait un petit moment que je n'avais parlé dans ce blog du socialisme du 21 ème siècle.

C'est vrai qu'après une déculotté, c'est la tradition au PS, on ressort les expressions du style "c'est le temps des quadras" ou des lionceaux, je vous laisse le choix, qu'il faut changer tout, raser tout, refaire tout mieux que tout le monde.

J'ai adhéré au Parti Socialiste un certain 22 avril 2002. Cet acte je ne l'ai pas fait en pensant qu'il était temps que des gens aussi inspirés que moi expliquent aux gardiens de la maison ce qu'ils n'avaient pas compris, je l'ai fait justement pour les raisons inverses, parce que je respectais la voie qu'avait initié Lionel Jospin, vers un parti social démocrate français, avec ses particularités et que je voulais accompagner cette évolution.

Bien sur, j'aurai aimé et aimerai que le parti socialiste accélère sa modernisation, et surtout clarifie ses positions. Mais il ne s'agit pas de révolutionner le parti, juste de l'ancrer dans son temps, de confronter les orientations sans la sempiternelle rengaine de scission, cette hypothétique épée de Damoclès que l'on ressort par couardise.

Cela ne se fera pas par des incantations de renouveau, ni en pratiquant un jeunisme déplacé. Cela se fera par une reflexion collective, une clarification des positions, le rejet des consensus mous et des visions à court terme.

Nous devons redevenir un intellectuel collectif, un parti d'avant garde et nous abstenir de vouloir jouer aux super héros ou attendre l'homme ou la femme providentiel(le).

Je reste convaincu que ceci doit se faire en axant nos actions sur les bases des inégalités, lutter contre celles ci à la base, à leur genèse et ne pas se contenter de les réparer à postériori. C'est la base du socialisme, ne jamais renoncer à combattre les inégaliés de tout ordre et en priorité sociale.

Je suis certain que la gauche doit incarner plus encore la voie de l'émancipation et ceci en militant sans trainer des pieds pour une réelle égalité des droits: droits au mariage et à l'adoption pour tous sans discrimination d'orientation sexuelle, d'origine ou d'"identité nationale", droit à mourir dans la dignité, droit à ne pas se retrouver en situation de handicap, droit à la dignité pour tous qu'on soit clandestins, détenus... droit à la culture accessible à tous, l'offre culturelle comme service d'intérêt général et non comme un pan de l'économie...

Et l'internationalisme...

Et sur ces sujets et de nombreux autres les militants socialistes ont déja produit de nombreuses réflexions de qualité ces dernières années et continueront à en produire, ce qu'il nous faut aujourd'hui et dans les années à venir, c'est de les mettre en perspective, de clarifier et d'arrêter les positions, les choix, les orientations.

Et demain émergera le socialisme du réel, le socialisme de l'émancipation, le socialisme du progrès...le socialisme du XXIème siècle

Demain ! Changeons d'avenir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Flo 22/08/2007 09:50

Voilà un deuxième gaucho (il est vrai que garder des vaches dans la Pampa argentine me tente parfois...).J'ai également contribué pour ma part à une tentative de redéfinition  et de revalorisation des valeurs du PS par la promotion de la pousse du poil, symbolisant l'émergence des idées par un flux continu à ne pas interrompre. J'espère que vous y aurez été sensibles et pouvoir constater que vous l'appliquez lors de nos retrouvailles.Blague à part, très joli texte Karim. Je sens que ça bouillonne des les boîtes crâniennes des militants comme des responsables socialistes de Bretagne. C'est très motivant pour la rentrée. Je suis chaud bouillant. En plus, ce soir y a un match. Chaud j'vous dis, chaud chaud chaud.

Jean Marc Tanguy 22/08/2007 00:56

C'était presque parfait : on ne dit pas : "situation d'handicap", mais "situation DE handicap".
Plus sérieusement, quelle belle contribution que ton texte!! et je suis fier que tu évoques une situation, pour parler de handicap, j'ai ainsi le sentiment d'avoir un tout petit peu servi à quelquechose!! Et c'est précisemment pour se faire que j'ai rejoins ce parti de progrès social, qui, le seul, au XXIéme siècle est en mesure de promouvoir le bien collectif.
C'est aussi ça le PS, un gaucho (n'est ce pas) qui est d'accord et qui souhaite travailler avec strausskiste (sic...), il en est ici de la seule rénovation possible, moderne et humaniste.
A bientôt camarade.
Un éduc au PS.

Karim Ghachem 22/08/2007 07:28

Merci pour la correction...Et avec des gens de bonne volonté, modernes et humanistes, on ne peut qu'y arriver...;-)