Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 13:18

Ingérence et dérapage du candidat sortant

 

Plusieurs articles sur le web ont réagit aux propos de Nicolas Sarkozy sur son affirmation qu'il ne lancerait pas de "chasse aux sorcières" dans le monde des médias s'il était élu. Ceci fait suite aux divers dérapages de sa part, que l'on a connu ces derniers temps, relatifs aux pressions qu'il a exercé sur pas mal de journalistes à travers les liens étroits voire intimes qu'il entretient avec les plus gros magnats de la presse hexagonale.

 

A lire sur le web:

Extrait d'un article sur l'Express par Sylvain Chazot

Comme d'autres candidats à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy était aujourd'hui l'invité du magazine féminin Elle. Organisée à Sciences po Paris, la rencontre a permis au président de l'UMP de s'exprimer sur l'indépendance de la presse. L'ancien ministre de l'Intérieur s'est voulu rassurant. "Il n'y aura aucune chasse aux sorcières, a déclaré Sarkozy. C'est bien connu, la droite ne peut pas faire ça." Le candidat en a profité pour ajouter que les chasses aux sorcières ont plus souvent été le fait de la gauche que de la droite.

Complaisance et ingérence
Les relations entre Sarkozy et les médias ne sont pas simples. Certains parlent de complaisance de la part des journalistes, ravis d'être abreuvés de confidences et de commentaires, voire de gestes de sympathie. D'autres évoquent l'ingérence l'ancien ministre dans les rédactions. En février 2006 par exemple, le président d'Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach, avait demandé conseil auprès de Nicolas Sarkozy avant d'embaucher la journaliste politique Hélène Fontanaud. En 2004, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Economie, avait déjà suggéré à Serge Dassault la nomination de Nicolas Beytout à la tête du Figaro.

On se souvient également de l'affaire Alain Genestar. En juin 2006, le directeur de la publication de Paris Match avait été licencié après avoir publié en 2005 une photo de Cécilia Sarkozy accompagnée du publicitaire Richard Attias. Si l'implication de Nicolas Sarkozy n'a jamais été démontrée, Genestar assurait dans Le Monde que le ministre de l'Intérieur ne disait pas la vérité en affirmant ne pas être lié à son licenciement.

Accrochages à répétition avec France 3
La liste des accrochages entre les médias et Sarkozy est longue. Récemment, après que Libération a publié des informations sur l'ISF du candidat, celui-ci a immédiatement téléphoné à son propriétaire Edouard de Rothschild pour se plaindre de ce traitement, sous-entendant que le quotidien pourrait éprouver à l'avenir quelques difficultés à trouver de nouveaux partenaires financiers.

Depuis quelques temps, la bête noire de l'ancien ministre semble cependant être France 3. Ainsi, d'après Le Canard enchaîné, le 19 mars, Sarkozy, invité de France-Europe-Express, aurait menacé de quitter la station. Le candidat n'aurait pas apprécié de ne pas bénéficier d'une loge personnelle. D'après l'hebdomadaire, il aurait également promis, une fois élu, de "virer" l?actuelle direction.

Le 28 mars, le candidat UMP devait enregistrer un plateau dans les locaux de France 3 Nord-Pas-de-Calais. Toujours selon Le Canard enchaîné, Sarkozy serait arrivé "énervé" à la station. Perdant patience, il aurait menacé de quitter le studio avant d'être rattrapé par la direction.

Cet accroc en amena un autre. Furieux après la diffusion d'un reportage sur la fabrication des passeports biométriques, l'ancien ministre de l'Intérieur s'en est pris à la journaliste : "J'ai déjà vu des reportages malhonnêtes? Mais de cette nature, c'est assez rare... Je vous félicite, Madame. C'est un reportage d'un manque d'objectivité invraisemblable... Un reportage sommaire et quelque peu politique...", rapporte le Canard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans blog politique : Sarkozy
commenter cet article

commentaires