Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 23:15
Ombres et brouillards

Au moment où les médias traditionnels nous abreuvent de sondages techniques, scientifiques sur les présidentielles et d'état de l'opinion sur le moindre battement de cils de telle ou telle personnalité, Internet fait de même et surenchérie. La blogosphère regorge de sondages fait par des particuliers et certains sites en font même leur spécialité. Une autre réalité se crée, se joue.

Vous me direz au vue de la fiabilité des sondages traditionnels, ça ne peut pas être pire. C'est oublier ce qu'est un sondage, c'est une photo à un instant donné qui est d'autant plus lisible qu'on le met en perspective avec les précédents et que l'on y analyse une évolution et non une destinée. Malgré, la pléthore de défauts des sondage et les multiples manières d'orienter le résultat, ces analyses restent des données plus ou moins rationnelles avec leur marge d'erreur connue et mesurable statistiquement.

Les sondages sur internet, qui sont d'autant plus nombreux qu'ils sont très faciles à mettre en place sont quant à eux totalement biaisés. Un, ils s'adresse à des internautes, dont la répartition socio-culturelle n'est pas très représentative de la société, ensuite le résultat est plus le fait d'activiste politique sur le net que de l'électeur lambda, d'où une surreprésentation de l'extrême droite et de la droite qui fait un véritable lobbying sur ces site tandis que d'autres animent plus des débats ou des sites d'idées. Enfin une place préférentielle pour les "petits" candidats, qui au vu du nombre de pages internet plus restreinte leur étant consacrées, jouissent d'une place préférentielle pour les liens en rapport avec ces sondages lors des interrogations sur les différents moteurs de recherche. Si vous tapez Ségolène Royal sur Google, le premier lien vers un site de sondage non institutionnel apparaît en 15ème page alors que si vous taper Frédéric Nihous, dès la 4ème page, un lien vers le même site de sondage en ligne vous est proposé.

Cela ne constituerait pas de danger si les quelques personnes non militantes ne les prenaient pas parfois au sérieux. Internet peut être aussi l'instrument de la désinformation et de la manipulation. J'ai appris ce jour qu'un de ces sites venaient de suspendre les votes pour les présidentielles 2007 des internautes ne résidant pas en France, cela faisait des mois que ces votes étaient comptabilisés (d'un coup les français de l'étranger sont exclus). Je pense que ces sondages sont pris comme un jeu par beaucoup. Moi même je m'étais amusé à voter lors de la désignation du candidat démocrate aux USA.

C'est comme cela qui faut le prendre je penses, je me suis même pris au jeu d'un quizz de l'IEP de lyon pour choisir son candidat. Décidément je suis vraiment de gauche, le résultat est étonnant: en tête de mes convictions virtuelles arrivent successivement José Bové, Olivier Besancenot, MG Buffet, Dominique Voynet, puis à égalité Arlette et Ségolène Royal et très loin derrière avec peu voire pas d'affinité Phillippe de Villiers, Nicolas Sarkozy et enfin JM Le Pen. Pour les derniers pas de problème, pour les premiers c'est assez rigolo quand on connaît mes positions clairement sociales-démocrates, mon peu d'affinités idéologiques avec José Bové. On peut simplement dire que je suis de gauche résolument.

Si vous voulez vous amusez en conscience : www.monvoteamoi.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Quelques réflexions
commenter cet article

commentaires