Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 23:17

Mondialisation

 

                          Sous la présidence d’Harlem DESIR et avec J. DECAILLON, J.NIKONOFF, B.PINAUD, H.ROUILLE D’ORFEUIL, A. VAL LADAO.

Cet atelier a été le siège de réflexions riches et surtout complexes. Pour un non initié comme moi, cela a été assez incompréhensible par moment mais je vous fais part de ce que j’ai retenu.

Juste une petite critique sur l’utilisation abusive de sigles et de références que tout le monde ne maîtrise pas. Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser un discours d’experts pour pouvoir confronter les idées. Par comparatif, sans être moins riches de propositions, DSK sait faire preuve de pédagogie quand il nous dresse l’état de la mondialisation et nous esquisse les réformes à mener.

En résumé cet atelier nous a montré qu’il faut réguler la mondialisation en réformant en profondeur les institutions économiques mondiales (OMC, FMI…) et en créant une véritable ONU économique.

De  plus, il s’est attardé sur la nécessité de lever la conditionnalité des aides au développement à l’adoption des pays bénéficiaire à un modèle économique.

Il a été question évidemment à l’annulation de la dette des pays les plus pauvres et au moyen de lever des fonds pour aider le sud.

Au niveau des intervenants, Bernard PINAUT, du CTID a insisté sur une justice climatique et énergétique mondiale et sur une politique d’immigration respectueuse des droits des migrants. On retrouve là les points majeurs de l’intervention de DSK à l’oratoire.

Jacques NIKONOFF, président d’ATTAC nous a fait l’état des ses désaccords avec le projet socialiste notamment sur la qualification de la mondialisation et sur la remise en cause de la notion même de libre-échangisme, qui est pour lui un des piliers du néo-libéralisme. C’est un discours formaté de celui-ci, le même que l’on aurait pu entendre l’an dernier ou les autres années. Il a tout de même noté de bonnes choses dans le projet.

Joël Decaillon, représentant de la Conférence européenne des syndicats, a axé plutôt son intervention du point de vue des salariés. Un discours clair et compréhensible plein de bon sens. Il a insisté sur la transition vers l’économie de la connaissance (autre cheval de bataille de DSK) et l’obligation d’assister à la qualification du personnel. Il nous a fait part aussi de son inquiétude face au développement d’aujourd’hui qui est de plus en plus inégalitaire. Enfin il appuie le fait qu’il est indispensable d’augmenter les droits au sein des entreprises pour plus de démocratie.

Alfredo Valladao, chercheur a fait remarqué que la mondialisation a eu aussi des point positif notamment dans les pays émergeant. Elle a contribué au développement des organisations syndicales et associatives, à la propagation des idées démocratiques et des idées humanistes.

Il reste à formuler les moyens de la réguler et de lui instaurer des règles pour une mondialisation au service de la réduction des inégalités et de la propagation des idées démocratiques.

Vous pouvez retrouver ce mémo et les CR des autres ateliers sur le site http://alarochelleavecdsk.blogspirit.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires