Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 09:13
1er Communiqué de presse du PS:

La santé n’est pas une marchandise, l’hôpital n’est pas une entreprise

Le Parti socialiste soutient la mobilisation du jeudi 5 mars pour la défense et l’amélioration de l’hôpital public. Il comprend les craintes et préoccupations exprimées par l’ensemble des personnels concernés.

Le gouvernement s’attaque à l’hôpital public et ainsi à l’égalité d’accès aux soins. Les menaces qui pèsent dès cette année sur 20 000 postes à l’hôpital et sur tout le territoire sont inacceptables.
L’évolution à marche forcée vers les pratiques d’hôpital « entreprise » mettant en cause les missions de service public est dangereuse pour les patients comme pour les personnels.

Le Parti socialiste rappelle son opposition à tout ce qui réduit ou banalise le rôle et la place de l’hôpital public. Il amende en ce moment même au Parlement la loi BACHELOT, refuse les 20 000 suppressions d’emplois, réclame le lancement d’un plan d’urgence d’1,4 milliards d’euros pour la sauvegarde du service public hospitalier et milite pour une vraie démocratie sanitaire et sociale.

La droite n’entend pas la légitime critique de sa politique. Pourtant au travers de l’hôpital, pour les socialistes, c’est le service public et l’égalité d’accès aux soins qui sont remis en cause.


Communiqué de Mireille LE CORRE
Secrétaire nationale à la santé et à la sécurité sociale


2eme Communiqué de presse du PS:

Déserts médicaux : l’inaction de la droite

 

Le nombre de médecins va diminuer de 10% les prochaines années. En outre, ils sont d’ores et déjà très mal répartis sur le territoire. Ce déséquilibre démographique engendre toujours plus d’injustices. Les jeunes médecins ne s’installent pas dans des régions jugées moins attractives. Quant à ceux qui y travaillent déjà, ils sont surchargés.

Avec les déremboursements, les franchises médicales, les déserts médicaux représentent une triste réalité qui éloigne, encore un peu plus, des millions de Français modestes de l’accès aux soins de qualité. Faute d’actions volontaristes, de nombreuses régions de notre pays manquent de médecins et d’équipements sanitaires.

La convention médicale de 2005, les mesures isolées, les vœux pieux ont fait long feu. Les augmentations d’honoraires sans contrepartie de santé publique ou de présence sur les territoires illustrent cette politique au coup par coup. L’offre libérale est insuffisante ; les pouvoirs publics doivent prendre des mesures plus directives pour assurer la permanence de soins, sur tout le territoire.

La lutte contre les déserts médicaux réclame une méthode de concertation, mais aussi du courage et la « loi Hôpital, patients, santé et territoires », n’est pas à la hauteur des enjeux.

Pour le Parti socialiste, cette situation est le résultat du laissé faire de la droite depuis de nombreuses années et appelle à des règles plus contraignantes, comme le plafonnement des nouvelles installations dans les zones surdotées en professionnels de santé.


Communiqué de Mireille LE CORRE,
Secrétaire nationale à la santé et à la sécurité sociale

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article

commentaires