Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 16:38

Martine Aubry était hier à Brest. Devant plus de 160 personnes dans les locaux de la fédération socialiste de Brest, elle a défendu avec brio les positions et propositions des socialistes face à la crise financière avant de nous présenter avec enthousiasme et détermination la Motion D dont elle est première signataire.

C’était une superbe soirée de celle qui nous marque.

Comme tout le monde, j’ai traversé des périodes de doute, de cafard, pas sur mes convictions mais sur mes engagements dans un parti socialiste où les propos de certains ont pu par moment me heurter, les prises de positions d’autres m’ont parfois choqué. Quand malgré le travail accompli sur le terrain, on voit la direction nationale pédaler dans la semoule à force de consensus mou ou par stratégie à défaut de force d’entraînement, on doute. Quand en zappant d’une chaîne à l’autre, ou d’un canard à l’autre, on assiste à la diversité des positions socialistes ou au pire au jeu des petites phrases assassines entre camarades, on doute. Quand les camarades ne se font plus confiance, que chacun rappelle à l’autre les casseroles qu’il traîne plutôt que ses réussites, on doute.

On doute surtout quand dans une période où nos propositions, nos combats sont plus que jamais en phase avec notre société, elle reste souvent inaudible.

Hier, après notre échange avec Martine, je n’ai plus pensé à mes doutes, je savais pourquoi j’étais socialiste, je savais pourquoi j’y consacrais et y consacrerais du temps. Martine nous a parlé avec ses tripes, de notre révolte contre les injustices, de notre réformisme radical, de notre lutte contre les inégalités. NOTRE, le nous qui inclut tous les socialistes, tous les personnes qui se reconnaissent dans les partis, associations de gauche , et qui ont la volonté commune de travailler à une société plus juste, plus émancipatrice. Nous ne manquons pas de propositions ni de talents, il faut les mettre en perspective et les porter haut.

Au-delà des allégeances, des susceptibilités, des tactiques, il faudra voter pour le congrès de Reims avec ses tripes et c’est ce que je ferai en votant la motion D.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article

commentaires

lediftrocas 22/11/2008 06:00

permets au siqliste en exil que je suis de te dire que je trouve ton attitude sectaire, et indigne et arrogante cette photo truquéede Martine en tête de ton blog.Sans inimitié pourtant,                               "ledif"

Pierre 20/10/2008 17:55

Plus j'avance dans ce congres plus je soutiens la motion D

Alice 10/10/2008 17:59

L'enthousiasme est de retour !Après quelques mois difficiles, je retrouve moi aussi cette impression que les efforts ne seront pas vains, que la voie tracée par Martine est la bonne. Alors oui, ce n'est pas simple de signer avec Laurent Fabius. Comme d'autres, le non-respect du vote des militants, le débat du TCE m'auront donné beaucoup de réticences sur le personnage. Mais c'est avant tout le message collectif porté par Martine Aubry qui résonne en moi, son énergie, sa détermination. Et puis j'ai décidé que mon choix ne se ferait pas sur les inimitiés que je pouvais ressentir pour les uns ou les autres, mais sur la démarche proposée par chaque motion. Aujourd'hui, le PS n'en peut plus de ses divisions et de ses individualités qui refusent de se parler. Il faut réinsuffler de la camaraderie. Comme le disait Martine, il faut un parti où chacun se renvoie la balle au lieu de s'envoyer des vannes. Martine Aubry a initié cette démarche depuis des mois, elle ne gomme pas les différences avec les uns et les autres, elle met simplement fin à des clivages artificiels qui font que la gauche se délite au lieu de s'unir pour proposer des réponses à la crise.Elle prend les problèmes qui se posent à nous les uns après les autres et ne considère pas ce congrès comme une étape de pré-désignation du candidat de 2012. Je signe des 2 mains !

Eric 2 Mulhouse 10/10/2008 17:08

Salut à toi,Pas mieux et pareil !!!a+Amitiés socialistes.Eric