Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 10:27

 

 

 

NON

 shame

 

21 avril, cette date est restée gravé dans beaucoup de mémoire de personnes de gauche, même d’une certaine droite malheureusement de plus en plus marginalisée qui résiste encore au sirène de l’extrême droite.

 

Mais dans l’esprit collectif ? Qu'est devenu cette génération de jeunes et moins jeunes qui défilaient le 22 avril et 01 mai 2002 pour affirmer l’attachement à nos valeurs républicaines et son refus de l’extrémisme ?

 

Aujourd’hui, 9 ans après l’accession de Jean Marie Le Pen au second tour de la présidentielle, un sondage Haris Interactive pour le parisien donne Mme Le Pen au second tour dans tous les cas de figure.

 

Comment Le Pen a-t-elle réussit à ce que l’on considère ce parti d’extrême droite comme tous les autres en terre de Liberté, Egalité et surtout Fraternité. La droite au pouvoir a-t-elle contribué largement à vulgariser les thèses du FN en les reprenant à son compte ? Mme Le Pen est-elle en train de mettre un tournant national-socialiste au mouvement à l’image des partis fascistes des années 30, car ne l’oublions pas c’est bien sur une rhétorique sociale et nationale que les partis d’Hitler et de Mussolini ont forgé leur premières troupes.

 

Alors la question comment faire que la désespérance citoyenne, la rage face à un pouvoir qui les prend pour des c.. ,  la peur du déclassement poussent certains à donner carte blanche à un parti populiste, poujadiste et xénophobe.

 

Faut-il brandir la menace xénophobe ? Pour quels résultats jusqu’ici ?

Faut il expliquer pas à pas la tromperie sur « la marchandise » que ce soit l’incohérence et le danger de son programme économique, le trompe-l’œil social, l’impasse du repli sur soi…

 

Oui, mais il faut surtout montrer qu’une alternative crédible, socialement et économiquement différente du pouvoir en place, porteuse d’espoir et d’avenir est possible et là je vous conseille de vous approprier le projet socialiste, de le diffuser, discuter car c’est un premier pas vers un retour à la confiance dans l’avenir. La responsabilité de la gauche en général et du Parti socialiste en particulier est historique : il nous revient de redonner foi dans la possibilité d’un nouveau départ.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article

commentaires