Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PINK ELEPHANT
  • PINK ELEPHANT
  • : Blog d'un militant socialiste de 34 ans, conseiller municipal à Quimper . Ses coups de coeur, ses coups de gueule etc... Sa conviction au reformisme radical, Son regard sur la politique locale et nationale
  • Contact

Référencement

Référencement
Subscribe with Bloglines


 


Boosterblog.com : Echange de clics !

 

Traduire / Translate this page

 

 

 

 


 

Annuaire et ref:

Référencé par Blogtrafic


Annuaire sites politique français - Cliquez ici

 

Locations of visitors to this page

 

 

meilleur site

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
 
Référencé par Blogtrafic
 
annuaire francophone
 
 
Annuaire politique
 

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Archives

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 11:03

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim Ghachem - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Eddy 03/06/2008 14:22

Karim disait: Désormais je ne réagirais qu'au commentaire qui font avancer
le débat, qui respecte l'ensemble de nos camarades.
Alors çà vois-tu Karim c'est ce qu'on appelle du nombrilisme !!!Cà confirme les gens et les idées que tu défends, apparemment (je précise bien, appremment)Vous refaites exactement la même bêtise qu'en 2006 !!!

Eddy 02/06/2008 22:46

Tout çà c'est des effets de modes par les médias bobos de Paris à la botte du nabot de l'Elysée, il doivent bien se marrer en voyant les casseroles qui font un boucan d'enfer au parti des nantis '(L'ump, je précise)!!!Tout çà pour vendre de la pub de m**** pour engraisser ces enfoirés des médias qui nous font la pluie et le beau temps au jour le jour !!!Du raingard de chez raingard !!!Personnellement j'ai été élevé en respectant les gens que s'ils me respecte, j'en ai suffisamment rammassé dans la figure, étant plus jeune et c'est ces charlots qui étaient au pouvoir !!!La seule personne qui m'a donné ENVIE de voter c'est Ségolène Royal et personne d'autres et je suis très très loin d'être le(la) seule !!!!Regarde le passage de Vincent Peillon sur BFM ce soir et tu verras la différence dans les propos !!!Je suis convaincu (J'ai aussi des convictions) qu'elle prendra la tête du parti à la fin de l'année et des sanctions, il y en aura, c'est certain !!! N'en déplaise à sieur Cambadélis et son pote DSK avec sa social démocratie qui part en c****** dans toutes l'Europe !!!Il faut stopper les éléphants, là !!! aussi roses soient-t-ils !!! (lol)

Eddy 02/06/2008 22:22

Et tu trouve que ces gens là font avancer le débat mdrrrr !!! cà fait 15 ans qu'ils font fuir les électeurs !!!!Avec dsk, aubry, jospin et tout les autres charlots le Ps est mort !!!C'est exactement ce que les électeurs ne veulent plus !!!Faut se réveiller, là on n'est pas des veaux !!!C'est que des paroles quand il y a des postes à prendre et après il n'y a plus personne !!!Quand tu entends l'autre clown de Cambadéllis assimiller le Ps à une pétaudière il fait comme s'il est en opposition avec le Ps et c'est qui, qui l'a élu, dis-moi !!!Alors son ultra libéralisme qui part en sucette !! mdrrrr Désolé mais il faudra trouver autre chose, comme tu me disait il n'y a pas longtemps: A chacun son chemin de croix !!! On n'est pas à la star ac, très cher Karim !!! Il va falloir arrêter les attaques il faut les mettre à la droite et en pleine face !!! Sans compexe !!!et à côté il y a un projet à défendre et çà n'est pas du théatre, ok ???

Yvan 02/06/2008 13:13

pathétique ce cambadellis, faites ce que je dis pas ce que je fais.....et pis cette alliance fabius dsk avec aubry n'a qu'un but, surtout on ne change rien, on ne touche pas à notre ps.......ca promet. Vivement le congres et vivement la génèse et le ménage.

Karim Ghachem 02/06/2008 21:05


Desormais je ne réagirais qu'au commentaire qui font avancer le débat, qui respecte l'ensemble de nos camarades.


Eddy 02/06/2008 12:55

Maintenant si on compare la carrière de Ségo et de Dsk:
La carrière politique de Ségolène Royal
Ses débuts
C’est en 1978 qu’elle adhère au Parti Socialiste, toute juste diplômée de Science Po.
Elle sera choisie pour la première fois pour exercer le rôle de chargée de mission auprès de la Présidence de la République, et s’occupera des dossiers de santé, d’environnement et de jeunesse. Elle a du à cette occasion faire face à de graves crises comme Tchernobyl, l’attentat du Raimbow Warrior ou encore les retombées radioactives sur les Polynésiens. Cette fonction montre selon moi qu’elle peut faire face à l’urgence le mieux possible, ayant toujours pour but l’intérêt général et sa sauvegarde.
En 1988 elle est élue dès le premier tour Députée des Deux-Sèvres. Elle contribuera activement à la grande campagne de chantiers Mitterrandistes menés notamment dans les communes du Marais Poitevin. C’est une fois de plus un succès avec une dotation de 50 millions de Francs. (7 620 000 €)
Ministères
Du 3 avril 1992 au 29 mars 1993, elle est ministre de l’Environnement du Gouvernement Bérégovoy. Elle s’attaquera au problème des nuisances sonores et visuelles, à la question du recyclage et à la problèmatique de l’eau. On lui doit entre autres la Loi Cadre “Antibruit” et la “Reconquête des Paysages, (Décembre 1992 et 1993) la création d’une Direction de l’eau au sein du Ministère de l’environnement ou encore la mise en place des schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) accompagnés d’une refonte de la Police de l’Eau. Une fois encore, elle a mené à bien les missions qu’on lui a confiées en atteignant les objetifs fixés.
Les jeunes : sa priorité
Du 4 juin 1997 au 27 mars 2000, elle est ministre déléguée à l’Enseignement scolaire du Gouvernement Jospin auprès du ministre de l’Éducation nationale Claude Allègre. Elle s’attachera à l’aide pour les enfants en difficulté avec une nouvelle impulsion du côté des ZEP, créé des fonds sociaux d’aide notamment pour les cantines, met en place des heures de soutien. Elle lance aussi des initiatives telles que le contrat éducatif local et les itinéraires de découverte au collège accompagnés des premiers “internats-relais”.
Son action n’est pas limitée à cela : elle s’attache à la défense des droits de l’enfant et à la lutte contre la violence à l’école (loi de juin 1998 relative à la prévention et à la répression des infractions sexuelles ainsi qu’à la protection des mineurs). Elle fait voter également la loi de juin 1998 contre le bizutage et soutient des campagnes de sensibilisation contre le racket.
Enfin, dans le domaine de la santé, elle s’attache à la revalorisation du rôle des infirmières scolaires et rend disponible gratuitement la pilule du lendemain dans les lycées.
Mais Ségolène Royal a également lutté contre la pédophilie : elle signe en 1997 une circulaire contre les violences sexuelles. Ce texte rappelle l’obligation légale faite à toute personne de signaler aux autorités judiciaires tout crime ou délit dont elle aurait eu connaissance. S’agissant des fonctionnaires qui, dans l’exercice de leurs fonctions, acquièrent la connaissance d’un crime ou d’un délit, l’article 40 du Code de procédure pénale leur fait particulièrement obligation d’en aviser sans délai le procureur de la République. Dans les cas où c’est un fonctionnaire qui est mis en cause, la circulaire indique qu’une mesure de « suspension » doit être prise sans délai, à titre conservatoire et « afin d’éviter des polémiques inutiles sur l’éventuelle inertie de l’Administration ».
La candidate que je soutiens a donc contribué à des avancées majeures dans le demaine de l’Enseignement Scolaire, ce qui va logiquement la conduire au poste de Ministre déléguée à la Famille et à l’Enfance, du 27 mars 2000 au 27 mars 2001.
Ensuite, du 28 mars 2001 au 5 mai 2002, elle est Ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées du Gouvernement Jospin auprès de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité Élisabeth Guigou. C’est à ce poste qu’elle se fit connaître du grand public notamment par sa réforme de la loi sur l’autorité parentale.
Le retour au Palais Bourbon
Dès le 18 Juin 2002, Ségolène Royal retouve son mandat de Députée PS des Deux-Sèvres pour la quatrième fois. Elle proposera notamment deux lois : l’une portant sur « la prévention des violences faites aux femmes », l’autre sur « la lutte contre l’utilisation marchande et dégradante du corps humain dans la publicité ».
La Présidence de la Région de Poitou-Charente
En mars 2004, elle remporte la présidence de la région Poitou-Charentes face à son prédécesseur Élisabeth Morin. (UMP)
Ségolène Royal fait de l’éducation une de ses priorités : sa région, comme d’autres en France, consacre près de la moitié de son budget à la formation, l’apprentissage, l’éducation et l’enseignement supérieur.
La région Poitou-Charentes a augmenté les impôts en 2005 mais de 14,5 % “seulement” pour une moyenne nationale de +21 %. Elle a stabilisé également la dette publique, augmentation inférieure à 2 % en 2006, alors qu’elle n’avait cessé de croître depuis 2001 sous la Présidence MP.
En matière économique, la région met en place une charte d’engagements réciproques qui engage les entreprises touchant des aides de la région à ne pas délocaliser, à ne pas licencier si elles font des bénéfices, et à respecter la loi en matière d’environnement. En 2005, les 182 chartes signées auraient créé 832 emplois et permis 1415 formations.
Elle soutient les programmes de recherche appliquée à hauteur de 10 millions d’euros et utilise les commandes publiques pour soutenir des « productions locales d’excellence », comme les installations pour les énergies renouvelables.
Elle met en place les « bourses tremplins » pour l’emploi qui auraient participé à la création de 2000 entreprises, dont la moitié pour les jeunes, et les « emplois tremplins » pour les jeunes qui en deux ans auraient créé 2900 emplois, dont 1560 dans le secteur associatif.
Elle favorise l’accompagnement des salariés licenciés par la création d’une plate-forme de conversion à Châtellerault et le développement des « comités de bassins d’emploi ». Elle accorde également des aides pour les projets de reprise d’entreprises par les salariés ou un repreneur.
Enfin, elle met en place une aide pour les jeunes agriculteurs (35 installations aidées en 2005) et à la production agricole de qualité et respectueuse de l’environnement : 687 exploitations ont bénéficié des Contrats régionaux d’exploitation en 2005.
En matière de santé, la région créé un fonds social régional pour assurer la gratuité d’accès à la contraception pour les jeunes filles des lycées professionnels et des centres de formation des apprentis de Poitou-Charentes.
Enfin, en matière d’infrastructure et de technologie, la région soutient, dans la continuité de ses prédécesseurs, le développement des TER : achat de 27 nouveaux trains Bombardier pour 100 millions d’euros, crée l’opération « TER à un euro » et défend les lignes de trains Corail menacées de fermeture. Via Arantis la région équipe 500 petites communes en ordinateurs reliés à Internet et propose une aide à la création de sites Internet pour les entreprises et les agriculteurs de la Région.
C’est une Présidente efficace, qui a su obtenir des résultats tout en augmentant les impôts moins que la moyenne nationale et en stabilisant la dette que son prédécesseur UMP lui avait gentiment laissée.Alors, les amis de Dsk le nanti et de cambadélis la grande g*****  !!!